L’œil du marché : "Après une semaine tournée vers la Fed, les investisseurs se focaliseront sur le marché du pétrole avec l'OPEP+"

Les Bourses européennes restaient indécises ce lundi matin peu après l'ouverture, dans l'attente de nouveaux catalyseurs susceptibles de les dynamiser au fil de la semaine.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris restait apathique (+0,05 %) ce lundi matin. Après une ouverture en léger repli, l'indice phare CAC 40 grappillait 3,16 points à 6.626,03 points vers 9H32. Vendredi, la place parisienne avait terminé en léger repli (-0,12 %).

L'indice Dax de la Bourse de Francfort gagnait quant à lui 0,24 % à 15 644.83 points, vers 9H45 (7H45 GMT). Le FTSE-100 de la Bourse de Londres perdait 0,20 % à 7 121.65 points, et le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles stagnait à +0,02 % à 4 180.94 points. 

"Après une semaine tournée vers les interventions des membres de la Fed, les investisseurs se focaliseront sur le marché du pétrole avec l'OPEP+ jeudi, sur les nombreuses statistiques attendues mais également sur la hausse du nombre de nouvelles infections à la Covid et au variant Delta en Asie", écrit Vincent Boy, analyste chez IG France.

Depuis le printemps, l'inflation américaine et ses possibles répercussions en termes de politique monétaire animent les salles de marché.

La Réserve fédérale américaine (Fed) répète vouloir attendre le retour au plein emploi avant de réduire un tant soit peu son soutien à l'économie. Par conséquent, les investisseurs surveilleront particulièrement la publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, indicateur phare de la semaine.

"Les marchés continuent d'accorder leur confiance à la Fed et surtout au fait qu'elle maintiendra un ton accommodant dans les mois à venir", soulignent les experts de Saxo Banque.

L'actualité dans la zone euro concernera ce lundi les prévisions de croissance économique pour 2021 et 2022 de la Commission européenne et mercredi, l'indice des prix à la consommation de juin.

Jeudi, les investisseurs regarderont les indices PMI manufacturiers en Chine, en zone euro et aux Etats-Unis.

Sur le plan sanitaire, des nouvelles restrictions éparses ont été remises en place à Sydney, Bangkok, Moscou, en Malaisie, au Bangladesh mais aussi au Portugal pour contenir la progression du très contagieux variant Delta du Covid-19.

Sur le même sujet