Les Bourses européennes rebondissent pour entamer le troisième trimestre

Après un solide coup d'arrêt pour conclure le deuxième trimestre, les marchés européens se relevaient immédiatement.

placeholder
© BELGA
La Libre Eco avec AFP

Après la baisse de la veille, la Bourse de Bruxelles repartait sur de meilleures bases, le Bel 20 atteignant les 4 166,40 points, en hausse de 0,98 % avec tous ses éléments dans le vert à l'exception de arGEN-X (253,10) et Melexis (87,45) qui cédaient 0,78 et 0,11 %. Telenet (32,52) et KBC (65,66) emmenaient les hausses en gagnant 2,46 et 2,12 %, dépassant Aperam (44,12) et Umicore (52,50) qui gagnaient 2,11 et 1,94 %. Proximus (16,58) était positive de 1,78 % tandis que Orange Belgium (19,40) et Bpost (10,15) s'appréciaient par ailleurs de 2,54 et 0,59 %.

La Bourse de Paris a entamé ce nouveau trimestre en hausse (+0,71 %), soutenue par le secteur pétrolier, poids lourd de la cote porté par la hausse des cours de l'or noir à quelques heures d'un sommet de l'Opep+. L'indice phare CAC 40 a repris 45,99 points à 6 553,82 points au lendemain d'une baisse de 0,91 %.

La Bourse de Francfort repartait également de l'avant, le DAX s'appréciant de 0,47 % à 15 603,81 points. C'est toutefois la Bourse de Londres qui était en tête du peloton, le FTSE-100 bondissant de 1,25 % à 7 125,16 points.

Valeurs de clôture du 1er juillet 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 60,98 (60,81)
  • Ackermans + 144,70 (142,40)
  • Aedifica + 112,20 (111,30)
  • Ageas + 47,16 (46,80)
  • Aperam + 44,12 (43,21)
  • arGEN-X - 253,10 (255,10)
  • Cofinimmo + 129,50 (128,40)
  • Colruyt + 47,24 (47,16)
  • Elia + 90,20 (89,00)
  • Galapagos + 59,50 (58,48)
  • GBL + 95,12 (94,34)
  • KBC + 65,66 (64,30)
  • Melexis - 87,45 (87,55)
  • Proximus + 16,58 (16,29)
  • Sofina + 365,00 (363,80)
  • Solvay + 108,70 (107,20)
  • Telenet + 32,52 (31,74)
  • UCB + 89,58 (88,16)
  • Umicore + 52,50 (51,50)
  • WDP + 32,36 (32,20)

L'avis du Broker pour VGP, Umicore et Materialise

VGP (-1,2% à 164,4 euros) a été descendu d’« acheter » vers « conserver » chez KBC Securities, l’objectif restant inchangé à 162 euros. Le courtier a également sorti le groupe immobilier de sa liste d’actions préférées. "A la suite de la forte hausse récente, nous estimons que le potentiel est maintenant limité, et nous ne voyons pas d’éléments qui permettraient de relever nos attentes durant la seconde partie de l’année." A plus long terme, l’analyste se montre toutefois optimiste quant aux perspectives de croissance dans la logistique.

Umicore(+1,9% à 52,5 euros) a été confirmé à « conserver » chez Kepler Cheuvreux, qui a fixé son objectif à 54 euros. L’analyste a réagi à l’Electric Vehicle Day récemment organisé par le groupe Renault, qui a dévoilé sa stratégie de déploiement pour les véhicules électriques. "Le groupe automobile français a l’ambition de devenir la marque la plus verte d’Europe d’ici 2030, en se focalisant sur la technologie NMC (nickel manganèse cobalt), ce qui constitue un élément très favorable pour les activités d’Umicore dans les cathodes."

Materialise (-0,5% à 24,09 dollars) a été relevé d’« accumuler » vers « acheter » chez KBC Securities, l’objectif étant confirmé à 40 dollars. L’analyste reste optimiste quant aux perspectives du spécialiste belge de l’impression 3D (coté aux Etats-Unis) suite à l’acquisition de Link3D, un groupe basé au Colorado qui va permettre d’augmenter la gamme de services offerts aux entreprises. "Nous avons en conséquence ajouté Materialise à notre liste d’actions préférées."