Les Bourses européennes clôturent dans le vert, le Bel 20 en belle hausse de 0,64 %

Les Bourses européennes ont terminé en hausse ce lundi, à l'issue de séances sans actualité, contrairement au reste de la semaine qui s'annonce chargé avec le lancement de la saison des résultats semestriels et la publication de données macroéconomiques majeures.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Après une légère hésitation lundi matin, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles est reparti ensuite plus nettement à la hausse à l'instar de ses voisins européens. Encouragé ensuite par la nouvelle progression de Wall Street, l'indice de référence belge a finalement gagné 0,64 % à 4.210,14 points avec 16 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a terminé dans le vert (+0,46 %). L'indice vedette CAC 40 a pris 29,83 points à 6.559,25 points. Vendredi, il avait fortement rebondi (+2,07 %).

Pour sa part, l'indice Dax de la Bourse de Francfort augmentait de 0,65 % à 15 805.78 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres grimpait de 0,05 % à 7 133.77 points.

Valeurs de clôture du 12/07 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 58,57 (58,88)
  • Ackermans + 142,90 (142,30)
  • Aedifica + 120,00 (117,90)
  • Ageas + 46,96 (46,84)
  • Aperam + 46,81 (46,73)
  • arGEN-X + 263,00 (261,90)
  • Cofinimmo + 134,60 (133,00)
  • Colruyt + 47,32 (46,90)
  • Elia + 92,05 (90,65)
  • Galapagos + 58,24 (58,16)
  • GBL + 96,60 (95,38)
  • KBC - 65,92 (66,30)
  • Melexis - 87,60 (88,50)
  • Proximus + 16,76 (16,55)
  • Sofina + 376,20 (367,60)
  • Solvay - 109,90 (110,00)
  • Telenet + 32,10 (32,06)
  • UCB + 91,40 (90,30)
  • Umicore + 52,14 (51,34)
  • WDP + 35,26 (34,30)

Avis des brokers pour Deceuninck, D’Ieteren et Heineken :

Deceuninck (+4,8 % à 3,29 euros) a vu ses attentes remontées à trois reprises sur la séance de lundi, suite à l’annonce d’un relèvement des objectifs de la direction pour l’exercice en cours : vers 4 euros chez Kepler Cheuvreux ("acheter"), vers 3,6 euros chez KBC Securities ("accumuler") et vers 4,2 euros chez Degroof Petercam ("acheter"). Chez ce dernier courtier, l’analyste apprécie la forte progression du chiffre d'affaires, en ligne avec la performance réalisée durant l’année précédente. "Nous avons significativement relevé le résultat attendu pour les exercices 2021 et 2022".

D’Ieteren (+2,1 % à 109,7 euros) a été confirmé à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant propulsé de 106 vers 122 euros. Le risque lié au réinvestissement des importantes liquidités a fortement diminué suite à l’acquisition d’une participation importante dans TVH Parts. Dans son modèle de valorisation, il a ainsi réduit la décote de holding de 30 vers 20 %. "Même si TVH Parts ne va pas dégager directement des synergies avec les autres divisions du groupe, l’acquisition a été réalisée sur un niveau de valorisation acceptable pour un groupe en croissance avec une marge opérationnelle soutenable".

Heineken (+2,6 % à 101,7 euros) a été remonté de "pondération en ligne" vers "surpondérer", l’objectif de cours étant fixé à 120 euros. "Le brasseur néerlandais devrait être un des principaux bénéficiaires de la réouverture de l’horeca dans les pays européens", et il a en conséquence relevé ses bénéfices attendus pour 2021 et 2022. "L’action est également valorisée de manière plus attractive que ses concurrents européens".

Sur le même sujet