L’œil du marché : "Les investisseurs limitent les prises de risque et gardent en tête la menace que le variant Delta fait planer"

Dans un marché sans réel catalyseur, les Bourses européennes ouvraient la séance en légère baisse.

L’œil du marché : "Les investisseurs limitent les prises de risque et gardent en tête la menace que le variant Delta fait planer"
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris était frileuse à l'ouverture (-0,34 %), à l'entame d'une semaine riche en données économiques et du début de la saison des résultats semestriels. A 10H20, l'indice vedette CAC 40 perdait 23,21 points à 6 506,13 points. Vendredi, il avait rebondi de 2,07 %, effaçant ses pertes de la séance de la veille plombée par des inquiétudes sur la résurgence des contaminations de Covid-19.

Les investisseurs limitent les prises de risque et gardent en tête la menace que le variant Delta du Covid-19 fait planer sur la reprise économique.

Les ministres des Finances du G20, réunis à Venise en fin de semaine dernière, ont alerté sur les risques d'un ralentissement de la reprise, encore plus du fait de la faible vaccination dans de nombreux pays.

La secrétaire au Trésor a déclaré que les Etats-Unis étaient "très inquiets" à propos du Delta et des autres variants qui pourraient "menacer" la reprise mondiale. En France, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé dimanche que le pays se trouvait "au départ d'une nouvelle vague" épidémique. Mais d'un autre côté, le variant Delta, en menaçant la reprise, "pourrait inciter les banques centrales à plus de prudence", analyse Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

En attendant de savoir, prudence, d'autant plus que l'agenda de ce lundi est peu garni.

La Bourse de Francfort démarrait en léger recul, le DAX perdant 0,13 % à 15 667,49 points. La Bourse de Londres affichait une baisse plus prononcée, le FTSE-100 lâchant 0,49 % à 7 087,26 points. La Bourse de Bruxelles démarrait la journée à l'équilibre (-0,04 %), le Bel 20 se stabilisant à 4 182,00 points.