Les Bourses européennes clôturent à l'équilibre, le Bel 20 hésite à +0,04 %

Les Bourses européennes ont terminé la journée de mardi hésitantes, après une hausse des prix plus forte que prévu aux État-Unis et attendant d'en savoir plus sur la reprise dans les entreprises au deuxième trimestre.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens étaient finalement partagés à l'instar de Wall Street à l'ouverture. Notre indice de référence gagnait ainsi de justesse 0,04 % en terminant à 4.211,77 points avec 12 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a fini quasi stable (-0,01 %). L'indice vedette CAC 40 a perdu 0,78 point à 6.558,47 points, dans un volume d'échange faible de 2,87 milliards d'euros. Lundi, il avait terminé en hausse de 0,46 %.

De leur côté, le Dax de la Bourse de Francfort et le FTSE-100 de la Bourse de Londres ont terminé parfaitement à l'équilibre, respectivement à 15 789.64 points et 7 124.72 points.

Valeurs de clôture du 13 juillet 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 58,83 (58,57)
  • Ackermans + 143,80 (142,90)
  • Aedifica - 119,30 (120,00)
  • Ageas + 47,10 (46,96)
  • Aperam - 46,44 (46,81)
  • arGEN-X - 260,90 (263,00)
  • Cofinimmo - 134,50 (134,60)
  • Colruyt + 47,50 (47,32)
  • Elia + 93,20 (92,05)
  • Galapagos - 57,37 (58,24)
  • GBL + 97,08 (96,60)
  • KBC - 65,46 (65,92)
  • Melexis + 87,90 (87,60)
  • Proximus + 16,77 (16,76)
  • Sofina + 379,00 (376,20)
  • Solvay - 109,85 (109,90)
  • Telenet + 32,24 (32,10)
  • UCB - 91,00 (91,40)
  • Umicore + 52,62 (52,14)
  • WDP + 35,44 (35,26)

Avis des brokers pour D’Ieteren, bpost et Ackermans & van Haaren :

D’Ieteren (+22,15 % à 134,00 euros) a vu ses objectifs relevés à deux reprises durant la séance de mardi, de 121 vers 190 euros chez KBC Securities et de 129,2 vers 187 euros chez Degroof Petercam, les deux maisons confirmant également leur recommandation "acheter" sur le titre. Ces révisons sont intervenues suite à l’annonce d’une ouverture du capital de Belron à de trois nouveaux actionnaires, qui valorisent cette filiale du groupe à plus de 17 milliards d’euros. "Ce chiffre est considérablement plus élevé que la valeur que nous avions dans notre modèle", souligne KBC Securities.

Bpost (-2,13 % à 10,59 euros) a été descendu d’"acheter" vers "accumuler" chez KBC Securities, l’objectif étant confirmé à 11 euros. Cette révision intervient alors que le groupe vient de nommer à sa tête Dirk Tirez, un vétéran du groupe postal qui a occupé diverses fonctions durant les 18 dernières années. "Il s’agit d’une incertitude qui est retirée du dossier, et Bpost devrait continuer de bénéficier de la transition vers la livraison de colis. Le potentiel n’est toutefois plus suffisant pour encore justifier un avis d’achat".

Ackermans & van Haaren (+0,63% à 143,80 euros) a récemment été maintenu à "conserver" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant relevé de 124 vers 156 euros. "Nous avons mis à jour les hypothèses de notre modèle, avec pour conséquence une hausse de nos attentes bénéficiaires dans la plupart des divisions". Au niveau du holding, le bénéfice attendu grimpe de 8 % pour 2021 et de 14 % pour 2022.

Sur le même sujet