Les Bourses européennes mitigées à la fermeture, le Bel 20 en queue de peloton à -0,52 %

Les Bourses européennes ont terminé stables ou en baisse ce mercredi à la clôture, les investisseurs rassurés par les commentaires prudents du président de la Banque centrale américaine (Fed).

Les Bourses européennes mitigées à la fermeture, le Bel 20 en queue de peloton à -0,52 %
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

La tendance restait mitigée en Europe où le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles perdait finalement 0,52 % à 4.189,77 points, avec 16 de ses éléments dans le rouge. 

La Bourse de Paris a fini parfaitement stable en ce jour férié de Fête nationale française, après une séance passée dans le rouge. L'indice vedette CAC 40 a cédé 0,09 point à 6.558,38 points, dans un volume d'échanges faible en raison du 14 juillet. La veille, il avait aussi terminé à l'équilibre (-0,01 %).

L'indice Dax de la Bourse de Francfort affichait également une stabilité totale à 15 788.98 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres perdait 0,47 % à 7 091.19 points.

Valeurs de clôture du 14/07 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 58,77 (58,83)
  • Ackermans + 143,90 (143,80)
  • Aedifica - 118,10 (119,30)
  • Ageas - 46,89 (47,10)
  • Aperam + 47,08 (46,44)
  • arGEN-X - 259,30 (260,90)
  • Cofinimmo - 133,50 (134,50)
  • Colruyt + 47,56 (47,50)
  • Elia - 91,95 (93,20)
  • Galapagos - 55,93 (57,37)
  • GBL - 96,76 (97,08)
  • KBC - 65,36 (65,46)
  • Melexis + 88,20 (87,90)
  • Proximus - 16,73 (16,77)
  • Sofina - 374,80 (379,00)
  • Solvay - 109,45 (109,85)
  • Telenet - 32,18 (32,24)
  • UCB - 89,88 (91,00)
  • Umicore - 52,46 (52,62)
  • WDP - 34,84 (35,44)

Avis des brokers pour Aperam, Xior et Bpost :

Aperam (+1,4 % à 47,08 euros) a vu ses objectifs relevés à deux reprises, vers 47 euros chez Jefferies ("conserver") et vers 60 euros chez Degroof Petercam ("acheter"). Les analystes ont réagi à la poursuite de la hausse pour les cours de l’acier inoxydable en Europe, avec pour conséquence un relèvement des attentes bénéficiaires pour 2021 et 2022. "La demande reste forte", souligne l’analyste de Degroof Petercam, "et les importations en provenance de Chine sont limitées".

Xior (-2,2 % à 53,4 euros) a été confirmé à "acheter" chez KBC Securities, l’objectif étant relevé vers 60 euros suite à l’annonce d’une offre d’achat sur Student Properties Spain. "Cette opération va avoir un impact favorable pour l’année en cours, mais sera encore plus positive pour les prochains exercices". L’analyste souligne que le marché néerlandais reste marqué par un manque de logements pour les étudiants, tandis que le taux d’occupation pour le marché belge est resté élevé en dépit de la pandémie. "Ces derniers mois ont démontré la bonne capacité de diversification de ce segment du marché".

Bpost (+1,1 % à 10,71 euros) a été confirmé à "neutre" chez Bank of America, l’objectif étant remonté de 10,5 vers 11,2 euros. L’analyste souligne que le volume postal devrait bien s’être maintenu durant le deuxième trimestre, suite notamment à l’envoi d’un grand volume de convocations dans le cadre des campagnes de vaccination. Cet impact positif sera partiellement compensé par une hausse des frais salariaux aux Etats-Unis.

Sur le même sujet