L’œil du marché : "Les données sur l'inflation aux Etats-Unis n'ont pas vraiment enchanté les investisseurs"

La tendance était à la baisse pour les marchés européens à l'ouverture, Paris effectuant le moins mauvais départ.

L’œil du marché : "Les données sur l'inflation aux Etats-Unis n'ont pas vraiment enchanté les investisseurs"
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris peinait à accrocher un cap (-0,03 %), dans un marché s'interrogeant sur l'évolution de la politique monétaire américaine au lendemain de la publication d'une hausse des prix inédite depuis 2008 aux Etats-Unis, ravivant les craintes inflationnistes. A 09H47, l'indice vedette CAC 40 reculait de 2,26 points à 6 556,21 points en ce jour de fête nationale.

"Les données sur l'inflation aux Etats-Unis n'ont pas vraiment enchanté les investisseurs", souligne Ipek Ozkardeskaya, analyste de SwissQuote.

Elles ont en effet "ravivé les inquiétudes quant au fait que la rhétorique de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur une 'inflation transitoire' relève davantage d'un voeu pieux et qu'il faut faire quelque chose avant que les choses n'empirent", poursuit-elle.

Si une telle accélération des prix se poursuivait, elle pourrait en effet mettre la banque centrale américaine dans une position délicate, l'obligeant à infléchir sa politique monétaire plus tôt qu'elle ne semble pour l'heure prête à le faire.

Au Royaume-Uni, l'inflation a également poursuivi son ascension pour atteindre 2,5 % sur un an en juin, soit un sommet depuis août 2018.

La Chine devrait par ailleurs annoncer jeudi un tassement de sa croissance au deuxième trimestre, du fait de la consommation intérieure qui tarde à se remettre de l'épidémie et des perturbations des chaînes d'approvisionnement.

Le rouge était également de mise pour la Bourse de Francfort, où le DAX démarrait en recul de 0,12 % à 15 770,13 points. A la Bourse de Londres, le FTSE-100 lâchait même 0,32 % d'entrée à 7 101,94 points. La même tendance était observée à la Bourse de Bruxelles, avec une baisse de 0,35 % du Bel 20 à 4 197,03 %.