Les Bourses européennes terminent dans le vert, motivées par le soutien assuré des banques centrales

Les Bourses européennes ont terminé en hausse ce mercredi, toujours globalement optimistes grâce à une saison de résultats d'entreprises positive et au soutien assuré des banques centrales.

Les Bourses européennes terminent dans le vert, motivées par le soutien assuré des banques centrales
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Après avoir subi un petit coup de mou vers la mi-journée, le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens devaient repartir plus nettement à la hausse, notre indice terminant sur un gain de 0,74 % à 4.266,96 points. Seize de ses éléments étaient teintés de vert.

La Bourse de Paris a fini en petite hausse de 0,33 %. L'indice vedette CAC 40 a pris 22,42 points à 6.746,23 points, à nouveau au plus haut depuis septembre 2000. Il enregistre une troisième séance dans le vert après avoir progressé de 0,72 % mardi.

Pour sa part, l'indice Dax de la Bourse de Francfort grimpait de 0,88 % à 15 692.13 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Bruxelles augmentait de 0,26 % à 7 123.86 points.

Valeurs de clôture du 4 août 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 52,25 (52,41)
  • Ackermans = 147,50 (147,50)
  • Aedifica + 123,20 (120,90)
  • Ageas + 45,10 (45,00)
  • Aperam + 53,10 (52,64)
  • arGEN-X + 264,50 (260,50)
  • Cofinimmo + 139,00 (137,60)
  • Colruyt - 47,63 (48,17)
  • Elia + 100,30 (98,65)
  • Galapagos - 51,57 (51,64)
  • GBL + 101,00 (100,30)
  • KBC + 68,68 (67,90)
  • Melexis + 97,10 (95,00)
  • Proximus + 17,40 (17,33)
  • Sofina + 407,80 (400,60)
  • Solvay + 113,35 (112,80)
  • Telenet + 31,76 (31,70)
  • UCB + 93,24 (93,10)
  • Umicore + 54,44 (54,22)
  • WDP + 37,38 (36,54)

Avis des brokers pour WDP, Cofinimmo et Brederode :

WDP (+2,3 % à 37,38 euros) a vu ses objectifs relevés à deux reprises durant la séance de mercredi, vers 39 euros chez Barclays et vers 40 euros chez JP Morgan Cazenove, les deux courtiers anglo-saxons confirmant leur recommandation "surpondérer". "La demande reste forte sur le segment des entrepôts", souligne l'analyste de JP Morgan Cazenove à l'occasion de la publication d'une étude sectorielle sur l'immobilier de logistique. "En outre, le groupe belge a pris la bonne habitude de surprendre favorablement à l'occasion de la publication de ses résultats, et la direction a récemment relevé ses attentes pour l'ensemble de l'année".

Cofinimmo (+1 % à 139 euros) a été confirmé à "acheter" chez Berenberg, l'objectif grimpant de 145 vers 155 euros. L'analyste souligne avoir relevé ses attentes bénéficiaires suite à la publication de résultats semestriels solides. "Nos attentes pour l'année sont légèrement supérieures à l'objectif donné par la direction, et nous considérons nos hypothèses comme prudentes".

Brederode (+1,7 % à 108 euros) a été confirmé à "conserver" chez Kepler Cheuvreux, l'objectif de cours grimpant de 91 vers 107 euros afin d'intégrer l'évolution de la valeur nette d'inventaire durant le premier semestre. "Les marchés boursiers ont évolué favorablement depuis les derniers résultats, ce qui s'est traduit par une hausse de la valorisation pour le portefeuille coté". Dans le même temps, le marché des opérations non cotées est resté particulièrement actif, de sorte que l'analyste estime que le titre "ne mérite plus une décote vu le poids grandissant du private equity dans le portefeuille".

Sur le même sujet