Le Bel 20, de nouveau en hausse, s'approche des 4 300 points

Hormis la Bourse de Londres qui stagnait, les marchés européens continuaient leur progression. Paris et Bruxelles se sont rapprochées d'un nouveau cap important.

Le Bel 20, de nouveau en hausse, s'approche des 4 300 points
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Un peu plus partagé qu'en matinée, la Bourse de Bruxelles restait bien orienté, le Bel 20 enregistrant un gain final de 0,62 % à 4 293,22 points. Treize de ses éléments étaient en hausse, Melexis (100,00) en tête avec une avance de 2,99 %, devant Umicore (55,70) et Elia (102,60), en hausse de 2,31 et 2,29 %, KBC (70,14) gagnant 2,13 % après des résultats supérieurs aux attentes. Ageas (45,48) s'appréciait de 0,84 % et AB InBev (52,42) avait viré de 0,33 % à la hausse tandis que Proximus (17,37) et Telenet (31,66) restaient négatives de 0,17 et 0,31 %, Orange Belgium (19,66) cédant par ailleurs 0,20 % tandis que Bpost (9,67) gagnait 0,16 %.

La Bourse de Paris a fini en hausse de 0,52 % à un niveau proche de 6 800 points, satisfaite des publications d'entreprises et conservant son optimisme autour de la reprise, en attendant le très attendu rapport sur l'emploi américain de vendredi. L'indice CAC 40, qui a clôturé en territoire positif depuis le début du mois, a gagné 34,96 points à 6 781,19 points dans de faibles volumes d'échanges de 2,8 milliards d'euros.

A la Bourse de Francfort, le DAX avançait de 0,33 % à 15 744,67 points. La Bourse de Londres faisait du surplace, le FTSE-100 reculant de 0,05 % à 7 120,43 points.

Valeurs de clôture du 5 août 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 52,42 (52,25)
  • Ackermans + 148,10 (147,50)
  • Aedifica + 123,70 (123,20)
  • Ageas + 45,48 (45,10)
  • Aperam + 53,46 (53,10)
  • arGEN-X - 261,20 (264,50)
  • Cofinimmo - 138,40 (139,00)
  • Colruyt - 47,31 (47,63)
  • Elia + 102,60 (100,30)
  • Galapagos - 51,05 (51,57)
  • GBL - 100,65 (101,00)
  • KBC + 70,14 (68,68)
  • Melexis + 100,00 (97,10)
  • Proximus - 17,37 (17,40)
  • Sofina + 410,80 (407,80)
  • Solvay + 113,70 (113,35)
  • Telenet - 31,66 (31,76)
  • UCB + 94,06 (93,24)
  • Umicore + 55,70 (54,44)
  • WDP + 37,54 (37,38)

L'avis du Broker pour Umicore, X-Fab et Solvay

Umicore (+ 2,31 % à 55,70 euros) a enregistré plusieurs révisions haussières de ses objectifs de cours, de 43 vers 45 euros chez Morgan Stanley (« neutre »), de 56 vers 61 euros chez HSBC (« acheter ») et de 54 vers 56 euros chez Kepler Cheuvreux (« conserver »). Ces révisions ont fait suite à la publication de résultats favorables pour le premier semestre de l'année en cours. "Nous avons remonté nos attentes pour les exercices 2021 à 2023, en raison notamment de la hausse des objectifs annoncée par la direction", souligne l'analyste de Kepler Cheuvreux, qui indique également le caractère plus équilibré du profil de risque et la bonne qualité de la communication de l'équipe dirigeante.

X-Fab (+ 3,63% à 9,41 euros) a été relevé de « conserver » vers « acheter » chez Degroof Petercam, l'objectif étant remonté vers 11 euros. L'analyste souligne le redressement du carnet de commandes qui augure d'une croissance plus rapide du chiffre d'affaires en 2022. "A moyen terme, nous restons optimistes quant aux perspectives de croissance."

Solvay (+ 0,31 % à 113,70 euros) a été confirmé à « accumuler » chez KBC Securities, l'objectif étant relevé de 115 vers 120 euros suite à l'annonce de bons résultats pour le deuxième trimestre, marqués par une hausse des volumes de ventes couplés à des réductions structurelles de coûts. "La direction a également relevé ses attentes pour l'ensemble de 2021." Dans le même temps, le courtier a également confirmé son avis « accumuler » sur Solvac (- 0,82 % à 121,50 euros), avec un objectif grimpant de 140 vers 145 euros.