L’œil du marché : "L'augmentation des contaminations au Covid-19 n'incite pas à la prise de risque"

Les marchés européens poursuivent dans leur spirale positive et démarraient la journée dans le vert.

L’œil du marché : "L'augmentation des contaminations au Covid-19 n'incite pas à la prise de risque"
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris évoluait en petite hausse (+0,21 %), toujours en manque de catalyseur en plein mois d'août. L'indice vedette CAC 40 prenait 14,14 points à 09H30, à 6 827,32 points.

Ces dernières semaines, le marché avait été porté par de bons résultats d'entreprises, qui ont, en majorité, dépassé les attentes. Mais la saison des publications semestrielles se termine et laisse le marché sans rien à se mettre sous la dent.

Par ailleurs, l'augmentation des cas de contaminations au Covid-19 pèse sur les Bourses et n'incite pas à la prise de risque.

"La hausse des cas d'infections au variant Delta du Covid a pesé sur les prix du pétrole ces derniers temps, car ils compromettent les perspectives de la demande mondiale", constate Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Les prix du pétrole ont plongé lundi, en raison du regain de l'épidémie dans les deux premiers pays consommateurs de brut, les Etats-Unis et la Chine. Et dans leur sillage, les marchés boursiers se sont figés.

La prochaine statistique qui intéressera les investisseurs concernera les chiffres mensuels de l'inflation aux Etats-Unis, attendus mercredi.

A la Bourse de Francfort, le DAX réalisait la même progression que sa voisine parisienne (+0,21 %) pour se fixer à 15 779,83 points. La Bourse de Bruxelles réalisait également un excellent départ, le Bel 20 grimpant de 0,50 % à 4 338,00 points. Dans une moindre mesure, la Bourse de Londres ouvrait elle aussi dans le vert (+0,09 %), le FTSE-100 atteignant les 7 138,69 points.