Xi Jinping recadre brutalement les géants technologiques chinois

Le Parti communiste chinois a repris en main le destin des entreprises cotées en Bourse. Finis les rêves de fortune rapide, surtout si les capitaux sont levés sur des places étrangères.

Jack Ma, fondateur d’Alibaba, une des grosses fortunes chinoises, a dû effectuer une courbe rentrante face au parti.
©Blondet Eliot/ABACA
Van Campenhout Patrick
Sale temps pour les amateurs d’entreprises chinoises cotées en Bourse à New York. Près d’un an après le bannissement par l’administration Trump d’entreprises chinoises soupçonnées...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet