Nouveau recul pour les Bourses européennes, Londres échappe à la baisse généralisée

Les marchés européens étaient en recul pour la deuxième journée consécutive. Seule la Bourse de Londres parvenait à tirer son épingle du jeu.

Nouveau recul pour les Bourses européennes, Londres échappe à la baisse généralisée
©BELGA
La Libre Eco avec G.Se.

La Bourse de Bruxellesterminait la journée dans le rouge, le Bel 20 reculant de 0,35 % à 4 323,32 points avec 11 de ses éléments en baisse. Galapagos (50,67) se distinguait en regagnant 2,50 pc alors que Umicore (58,42) et Aperam (52,78) emmenaient les baisses en reperdant 2,31 et 1,31 %. Les résultats de Lotus Bakeries (5 540,00) et Roularta (15,05) étaient par ailleurs salués par des bonds de 10,36 et 6,36 %, ceux de Deceuninck (3,45) faisant reculer le titre de 1,99 %.

La Bourse de Paris a connu une deuxième séance de repli (-0,28 %) dans des volumes réduits à peau de chagrin en plein creux estival, la hausse du risque sanitaire incitant les investisseurs à prendre des bénéfices. L'indice phare de la place parisienne, le CAC 40, a lâché 18,93 points à 6 819,84 points au lendemain d'un recul de 0,83 % qui a interrompu son ascension progressive vers de nouveaux sommets.

La Bourse de Francfort (-0,02 %) parvenait à se maintenir à l'équilibre, le DAX stagnant à 15 921,95 points. A contre-courant, la Bourse de Londres clôturait la journée dans le vert, le FTSE-100 engrangeant 0,38 % à 7 181,11 points.

Valeurs de clôture du mardi 17/08/2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 52,55 (52,65)
  • Ackermans + 148,60 (148,50)
  • Aedifica - 123,10 (123,60)
  • Ageas - 43,79 (44,24)
  • Aperam - 52,78 (53,48)
  • arGEN-X + 262,20 (261,10)
  • Cofinimmo - 141,10 (142,20)
  • Colruyt + 48,44 (48,10)
  • Elia + 105,90 (104,90)
  • Galapagos + 50,67 (49,44)
  • GBL - 99,12 (99,18)
  • KBC - 70,50 (71,00)
  • Melexis - 98,90 (99,85)
  • Proximus + 17,56 (17,55)
  • Sofina + 385,60 (384,00)
  • Solvay - 115,35 (116,10)
  • Telenet + 31,96 (31,92)
  • UCB + 98,54 (98,28)
  • Umicore - 58,42 (59,80)
  • WDP - 38,60 (38,78)

L'avis du Broker pour Lotus Bakeries, ABInBev et KBC

Lotus Bakeries (+10,36 % à 5 540,00 euros) a été confirmé à « conserver » chez KBC Securities, qui a relevé son objectif de 4 500 vers 5 450 euros suite à l'annonce d'une croissance très largement supérieure aux attentes durant le premier semestre. "Sans l'effet négatif des taux de change, la croissance aurait même approché 15 %." De son côté, Degroof Petercam (« conserver ») a annoncé une hausse prochaine de son objectif. "A l'issue des chiffres semestriels, nous voyons désormais plus de marge pour augmenter nos attentes bénéficiaires pour les prochaines années."

ABInBev (-0,19 % à 52,55 euros) a enregistré une vague de révisions baissières de ses objectifs, suite à la récente annonce de résultats légèrement inférieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, soit vers 60 euros chez le Credit Suisse (« neutre »), vers 75 euros chez Jefferies (« acheter ») vers 72 euros chez Bernstein (« surperformer ») ou encore vers 60 euros chez Deutsche Bank (« conserver »). Chez ce dernier courtier, l'analyste souligne les chiffres « mitigés », notamment au niveau du résultat opérationnel.

KBC

(-0,70 % à 70,50 euros) a été maintenu à « conserver » chez Deutsche Bank, l’objectif étant relevé de 66 vers 70 euros suite à la publication de résultats semestriels jurés solides par le banquier. « KBC est parvenu à battre les attentes le plus largement que ses concurrents du Benelux ». Il estime que l’attention va désormais se tourner vers le dividende.

"Nous tablons sur des versements qui pourraient atteindre 11% de la capitalisation boursière durant les prochaines années."