Le Bel 20 repart timidement à la hausse à la fermeture, à +0,28 %

Les Bourses européennes ont terminé en petite hausse ce mardi, sauf la Bourse de Paris en baisse de 0,28 %.

Le Bel 20 repart timidement à la hausse à la fermeture, à +0,28 %
© Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Après avoir presque entièrement effacé son regain de la matinée à l'instar de ses voisins européens, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles repartait timidement à la hausse parallèlement à l'ouverture de Wall Street. Notre indice vedette regagnait finalement 0,28 % à 4.328,31 points, avec 10 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a fini en léger recul (-0,28 %) malgré un début de séance plutôt prometteur, une fois de plus pénalisée par les valeurs du luxe sur fond de craintes concernant la reprise. L'indice CAC 40, qui avait chuté de près de 4 % la semaine passée, a cédé 18,79 points à 6.664,31 points. La veille, il avait progressé de 0,86 %.

Pour sa part, le Dax de la Bourse de Francfort augmentait de 0,33 % à 15 905.85 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres affichait +0,24 % à 7 125.78 points.

Valeurs de clôture du mardi 24 août des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 51,67 (51,65)
  • Ackermans - 147,00 (147,40)
  • Aedifica - 121,70 (122,10)
  • Ageas - 43,15 (43,33)
  • Aperam + 51,54 (50,26)
  • arGEN-X + 288,00 (282,40)
  • Cofinimmo - 138,30 (140,00)
  • Colruyt - 48,48 (48,59)
  • Elia - 107,60 (107,70)
  • Galapagos + 48,65 (48,51)
  • GBL - 97,20 (97,84)
  • KBC + 71,46 (70,98)
  • Melexis + 98,95 (98,15)
  • Proximus - 17,38 (17,40)
  • Sofina - 377,00 (379,80)
  • Solvay + 112,65 (111,65)
  • Telenet + 32,34 (32,12)
  • UCB + 99,80 (99,36)
  • Umicore + 56,88 (56,58)
  • WDP - 37,92 (38,56)

Avis des brokers pour Deceuninck, UCB et Aperam :

Deceuninck (+6,17 % à 3,96 euros) a vu ses objectifs de cours relevés à deux reprises, de 3 vers 4 euros chez ING ("conserver") et de 4 vers 4,5 euros chez Kepler Cheuvreux ("acheter"). Les résultats semestriels ont montré une poursuite de l'amélioration des performances opérationnelles du groupe. "Le redressement du marché turc constitue une bonne nouvelle pour les résultats futurs", souligne également Kepler Cheuvreux, "tandis que les marges sur le marché américain devraient également se redresser durant la seconde partie de l'année". Et l'analyste souligne que le titre est valorisé de manière attractive par rapport à ses concurrents, "et est actuellement une de nos valeurs préférées sur le Benelux".

UCB (+0,44 % à 99,80 euros) a reçu le feu vert des autorités européennes pour la commercialisation du Bimekizumab (psoriasis), ce qui a poussé ING ("acheter") à relever son objectif de cours de 125 vers 130 euros. "Le groupe pharmaceutique a largement dépassé nos attentes durant le premier semestre", souligne l'analyste, "et la hausse du titre depuis le mois de juillet ne reflète pas l'évolution des résultats, ni les perspectives de croissance pour les prochaines années".

Aperam (+2,55 % à 51,54 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, qui a remonté son objectif de 60 vers 67 euros. "La direction a annoncé des objectifs ambitieux pour la seconde partie de l'année, et nous avons remonté nos attentes au niveau du résultat opérationnel. Le cours actuel est loin de refléter les améliorations structurelles sur le marché de l'acier inoxydable".

Sur le même sujet