La reprise en main des géants du numérique par les autorités chinoises "a de quoi effrayer les investisseurs"

La reprise en main par la Chine de ses géants du numérique, pour justifiée qu’elle puisse être, est inquiétante du point de vue des investisseurs.

Thierry du Bois, le Chief Economist d’ING Belgique rappelle que le marché chinois reste compliqué.
Thierry du Bois, le Chief Economist d’ING Belgique rappelle que le marché chinois reste compliqué. ©Reporters
Patrick Van Campenhout
Pour Peter Vanden Houte, Chief Economist chez ING Belgique, la reprise en main par la Chine de ses géants...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet