L’œil du marché : "Tous les yeux et les oreilles sont rivés vers le symposium de Jackson Hole"

Toujours dans l'appréhension du rendez-vous de la Fed prévu ce vendredi, les marchés européens ouvraient dans le rouge.

L’œil du marché : "Tous les yeux et les oreilles sont rivés vers le symposium de Jackson Hole"
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris perdait du terrain peu après l'ouverture (-0,77 %), à la veille du discours du patron de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell lors de la réunion annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole. A 09H24, l'indice CAC 40 perdait du terrain (-51,30 points) à 6 625,18 points après plusieurs séances fades.

"Tous les yeux et les oreilles sont rivés vers le symposium de Jackson Hole, où le patron de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell va parler des plans de la Fed" vendredi, explique Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote.

Les opérateurs de marché vont guetter tout commentaire susceptible d'apporter un éclairage sur la fin progressive des mesures ultra accommodantes prises par la banque centrale américaine en réponse à la crise sanitaire.

Les grands indices boursiers américains "ont intégré l'information que la Fed pourrait diminuer son soutien monétaire avant la fin de l'année ou en début d'année prochaine du fait que le marché de l'emploi montre des progrès encourageants et que l'inflation est relativement élevée", observe la spécialiste.

"Mais nous savons aussi que l'augmentation des cas de Covid menace la reprise dans les prochains mois et M. Powell va certainement dire que la Fed devrait surveiller de près les données économiques afin d'ajuster sa politique", poursuit-elle.

Il reste à savoir ce que la Fed privilégiera, entre l'emploi, l'inflation et la menace de ralentissement économique pour fonder sa décision. En zone euro, le compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne devrait confirmer le ton conciliant dans la stratégie de politique monétaire européenne.

La Bourse de Francfort démarrait également dans le rouge, le DAX cédant 0,42 % à 15 794,05 points. La Bourse de Londres imitait son homologue allemande (- 0,43 %), le FTSE-100 redescendant à 7 119,34 points. La Bourse de Bruxelles connaissait un recul plus modéré, le Bel abandonnant tout de même 0,27 % à 4 312,08 points.