Objectif 880 millions d'euros pour l'introduction d'Azelis à la Bourse de Bruxelles

Le groupe a multiplié les acquisitions et a besoin de cash pour renforcer ses finances et "continuer sa stratégie de croissance".

Objectif 880 millions d'euros pour l'introduction d'Azelis à la Bourse de Bruxelles
© BELGA
A. Msc.

Azelis, spécialisé dans la chimie et l’industrie alimentaire, espère lever 880 millions d’euros à la suite d’une IPO (entrée en Bourse) à Bruxelles. Azelis, née en 2001 après la fusion de l’entreprise française Arnaud et de l’Italienne Novorchem Distribuzione, proposera également des parts à ses grands actionnaires. L’entrée sur Euronext Bruxelles doit principalement servir à éponger des dettes de l’entreprise, dont le siège est situé à Anvers et qui emploie 2 800 personnes à travers 56 pays.

L’entreprise “est l’intermédiaire entre plus de 2 200 fournisseurs de spécialités chimiques et d’ingrédients alimentaires et plus de 45 000 clients”, précise le communiqué d’Azelis publié ce lundi matin. L’entreprise opère effectivement aussi bien dans le domaine des sciences de la vie, de la chimie industrielle, de l’alimentation humaine et animale, de l’électronique, de la pétrochimie, etc.

“Azelis opère dans un secteur très fragmenté et complète sa forte croissance organique par une stratégie d’acquisition active. Il joue un rôle de premier plan dans la consolidation du marché parmi les distributeurs de produits chimiques spécialisés et d’ingrédients alimentaires, ayant réalisé 21 acquisitions de janvier 2018 à juin 2021”, signale encore le groupe, justifiant ainsi le niveau de dette, actuellement autour de 1,6 milliard d’euros.

“Attirer des personnes de haut calibre”

“Je suis ravi d’annoncer notre intention de coter Azelis sur Euronext Bruxelles. Avec le soutien d’EQT (un fonds d’investissement suédois, NdlR), nous avons fait de grands progrès dans la mise en œuvre de notre stratégie de croissance jusqu’à présent, en nous imposant comme un fournisseur de services d’innovation leader sur le marché pour l’industrie des spécialités chimiques et des ingrédients alimentaires”, a commenté Hans Joachim Müller, qui est à la tête de l’entreprise depuis une dizaine d’années. “Cependant, il reste de grandes opportunités à saisir […]. Nous pensons que nous serons en mesure de tirer pleinement parti des opportunités de croissance, en continuant à compléter notre forte croissance organique par des acquisitions relutives. Notre objectif est d’être le principal fournisseur mondial de services d’innovation pour le marché de la distribution de produits chimiques de spécialité et d’ingrédients alimentaires”, a-t-il ajouté.

“Azelis s’attend à ce que le placement soutienne sa capacité à motiver les membres actuels et futurs de son comité exécutif et de sa haute direction et à continuer d’attirer des personnes de haut calibre pour se joindre à son comité exécutif et à sa haute direction à l’avenir. Cette incitation pourrait se faire par le biais d’attributions d’actions cotées d’Azelis, alignant les intérêts des membres du comité exécutif et de l’équipe de direction sur ceux des actionnaires”, signale encore le groupe.

Sur le même sujet