Les Bourses européennes terminent mitigées, après l'annonce de la réduction du soutien de la BCE

Les Bourses européennes ont clôturé de façon disparate ce jeudi, en réponse à la réunion de la Banque centrale européenne, lors de laquelle l'institution a annoncé la réduction de son soutien, mais a aussi acté l'amélioration économique en zone euro.

Les Bourses européennes terminent mitigées, après l'annonce de la réduction du soutien de la BCE
© Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Les annonces modérées de la BCE permettaient à certains indices européens de repasser dans le vert, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles restant toutefois à la traine et dans le rouge. Après être repassé sous les 4.200 points, il cédait plus 0,33 % à 4.215,88 points, avec 9 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse de 0,24 %. L'indice vedette CAC 40 a progressé de 15,83 points à 6.684,72 points. La veille, il avait baissé de 0,85 %.

L'indice vedette de la Bourse de Francfort le Dax gagnait timidement 0,08 % à 15 623.15 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres chutait de 1,01 % à 7 024.21 points.

Valeurs de clôture du jeudi 09/09 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 48,92 (49,70)
  • Ackermans + 152,20 (151,20)
  • Aedifica + 118,30 (117,20)
  • Ageas - 41,34 (41,72)
  • Aperam - 50,98 (51,64)
  • arGEN-X + 283,00 (282,50)
  • Cofinimmo + 135,00 (133,80
  • Colruyt - 47,61 (48,13)
  • Elia + 106,10 (105,70)
  • Galapagos - 50,64 (51,12)
  • GBL + 96,10 (95,52)
  • KBC = 71,90 (71,90)
  • Melexis + 100,90 (99,40)
  • Proximus - 16,95 (16,97)
  • Sofina + 365,00 (362,80)
  • Solvay - 110,10 (110,60)
  • Telenet = 31,40 (31,40)
  • UCB - 92,68 (94,30)
  • Umicore - 53,60 (54,14)
  • WDP + 38,00 (37,78)

Avis des brokers pour AB Inbev, Ackermans et Bone Therapeutics :

AB Inbev (-1,6 % à 48,93 euros) a vu son objectif ajusté de 61 vers 54 euros chez Bank of America, la recommandation étant maintenue à "neutre". Dans un rapport sectoriel, le courtier souligne les pressions actuellement exercées sur les marges bénéficiaires des brasseurs, notamment en raison de la hausse des coûts pour les matières premières et le transport. "Nous attendons une hausse des frais opérationnels de l'ordre de 12 à 13 % pour l'année prochaine".

Ackermans (+0,7 % à 152,2 euros) a récemment enregistré deux révisions haussières, suite à l'annonce des résultats pour le premier semestre 2021 marqués par un triplement du résultat net de 56 vers 166 millions d'euros. Les objectifs ont été relevés de 170 vers 180 euros chez Oddo BHF ("surperformer") et de 168 vers 172 euros chez KBC Securities ("accumuler"). "Nous avons été trop prudents pour la valorisation des activités bancaires", souligne notamment KBC Securities, "mais toutes les divisions ont montré un redressement durant les six premiers mois de 2021".

Bone Therapeutics (-1,2 % à 1,59 euros) a été descendu d'"acheter" vers "conserver" chez Kepler Cheuvreux, l'objectif étant massacré de 5,2 vers 1,8 euros. Cette révision fait suite à l'annonce d'un échec dans le développement clinique pour le JTA-004 (ostéoarthrite du genou) en phase 3 des essais cliniques, qui n'a pas démontré de réduction significative dans la douleur. "C'était le traitement le plus avancé du pipeline, et nous pensons que le groupe devrait lever des nouveaux fonds durant les prochains mois".

Sur le même sujet