L’œil du marché : "Les investisseurs sont impatients de savoir si la BCE décidera ou non de ralentir ses achats d'actifs"

Pour la troisième journée consécutive, les marchés européens démarraient la journée dans le rouge, accusant un nouveau net recul.

L’œil du marché : "Les investisseurs sont impatients de savoir si la BCE décidera ou non de ralentir ses achats d'actifs"
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris reculait de 0,36 %, en attendant les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) sur la trajectoire de sa politique monétaire. A 09H20, l'indice CAC 40 perdait 23,69 points à 6 645,20 points, après déjà deux séances consécutives dans le rouge.

Comme son homologue américaine, la BCE abreuve les économies européennes de liquidités pour soutenir l'activité face aux effets de la crise sanitaire. L'institution de Francfort rachète ainsi pour l'heure des obligations à hauteur de 80 milliards d'euros par mois au titre du plan d'urgence pandémie (Pandemic Emergency Purchase Programme, PEPP), censé durer jusqu'à fin mars 2022. Les investisseurs sont impatients de savoir si elle décidera ou non de ralentir ses achats d'actifs, alors que l'inflation a accéléré pendant l'été dans la zone euro.

Si toutefois elle devait ralentir le volume mensuel de ses rachats d'actifs, de 80 milliards d'euros à 60 milliards d'euros comme l'anticipent de nombreux observateurs, "elle devrait s'efforcer de minimiser l'ampleur de cet ajustement du programme de rachats d'actifs, afin d'éviter que les investisseurs ne l'interprète comme le début du tapering", c'est-à-dire la réduction du soutien monétaire, souligne Saxo Banque.

Toutefois, "les répercussions sur le marché de cette décision devraient être marginales", selon la banque.

Le démarrage était encore moins bon qu'à Paris pour les autres marchés. A la

Bourse de Francfort

, le DAX cédait 0,62 % à 15 502,05 points. La

Bourse de Londres

ne faisait pas mieux, le FTSE-100 reculant de 0,86 % à 7 034,63 points. Une performance similaire à la

Bourse de Bruxelles

, où le Bel 20 abandonnait également 0,86 % à 4 193,32 points.