Les marchés européens trébuchent, le Bel 20 retombe sous les 4 100 points

Les Bourses européennes se mettaient au diapason des principaux indices boursiers mondiaux et enregistraient un très net recul.

Les marchés européens trébuchent, le Bel 20 retombe sous les 4 100 points
©BELGA
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Bruxelles, à l'instar de ses voisines, connaissait une journée difficile. Le Bel 20 perdait 1,31 % pour retomber à 4 079,04 points avec 13 de ses éléments dans le rouge.

Les craintes autour de la crise du géant de l'immobilier chinois Evergrande ont fait trembler la

Bourse de Paris

(-1,74 %), qui regarde également avec de plus en plus d'anxiété les politiques monétaires et budgétaires aux Etats-Unis. L'indice vedette CAC 40 a perdu 114,38 points à 6 455,81 points, au plus bas depuis près de deux mois. Il avait perdu 1,40 % la semaine précédente.

La chute était plus lourde encore à la Bourse de Francfort, où le le DAX dégringolait de 2,31 % à 15 132,06 points. La Bourse de Londres parvenait à limiter la casse, le FTSE-100 cédant tout de même 0,79 % à 6 908,48 points.

Valeurs de clôture du lundi 20/09 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 48,85 (48,99)
  • Ackermans - 148,00 (151,40)
  • Aedifica + 113,50 (113,30)
  • Ageas - 38,70 (40,64)
  • Aperam - 47,74 (50,96)
  • arGEN-X - 276,50 (280,10)
  • Cofinimmo + 135,20 (134,80)
  • Colruyt + 47,63 (47,49)
  • Elia + 105,10 (104,60)
  • Galapagos - 46,92 (47,19)
  • GBL - 93,80 (94,24)
  • KBC - 69,44 (71,90)
  • Melexis - 97,10 (99,50)
  • Proximus - 16,73 (16,88)
  • Sofina - 343,40 (345,60)
  • Solvay - 102,95 (105,15)
  • Telenet = 31,76 (31,76)
  • UCB + 94,40 (92,30)
  • Umicore - 47,58 (49,00)
  • WDP - 37,52 (37,72)

L'avis du Broker pour Miko, Kinepolis et Atenor

Miko (inchangé à 112 euros) a été confirmé à « acheter » chez KBC Securities, le courter abaissant son objectif de 165 vers 145 euros. L'analyste estime que les nouvelles formes d'organisation du travail constituent une entrave à la création de valeur pour le groupe spécialisé dans l'installation de machines à café dans les lieux de travail. "Le groupe n'a pas encore retrouvé le niveau d'activité enregistré en 2019 en raison du développement du télétravail. En outre, l'impact de la récente hausse du cours du café est encore incertain."

Kinepolis (+2,1 % à 55,05 euros) a été remonté de « conserver » vers « acheter » chez Kepler Cheuvreux, qui en a profité pour relever son objectif de 46 vers 62 euros. L'analyste indique que les salles obscures se remplissent plus rapidement que prévu, tandis que les groupes cinématographiques sont en train de remiser au placard leurs plans pour sortir rapidement leurs nouveautés sur les plateformes de streaming. "Kinepolis est aujourd'hui extrêmement bien placé pour profiter de cette réouverture."

Atenor

(-1,3 % à 59,8 euros) a été confirmé à « conserver » chez KBC Securities, qui a descendu son objectif de 70 vers 64 euros après l’annonce d’un résultat semestriel en forte hausse suite à l’encaissement de plus-values sur la vente partielle du projet Vaci Greens à Budapest (Hongrie). "Notre baisse s’explique par la difficulté d’obtenir de nouveaux permis de construction, tandis qu’il demeure des incertitudes quant à l’impact sur la rentabilité des nouvelles règlementations environnementales et de la hausse des matières premières."