Les Bourses européennes clôturent dans le vert, le Bel 20 en tête à +0,53 %

Les Bourses européennes terminent la séance de ce mardi en hausse, avant la publication de nouveaux résultats d'entreprises.

Les Bourses européennes clôturent dans le vert, le Bel 20 en tête à +0,53 %
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Prudence et manque de conviction ce mardi en Europe où les marchés étaient partagés et peu modifiés. L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles parvenait finalement à effacer une bonne partie de ses pertes de la veille et à terminer à 4.200,56 points, en hausse de 0,53 %, avec 15 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a terminé quasi stable (-0,05 %), en pause avant la publication de nouveaux résultats d'entreprises. L'indice phare CAC 40 a perdu 3,25 points à 6.669,85 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,81 %.

Le Dax de la Bourse de Francfort a fini la journée en hausse de 0,27 % à 15 515.83 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres gagnait 0,19 % à 7 217.53 points.

Valeurs de clôture du 19 octobre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 47,72 (47,67)
  • Ackermans + 150,00 (148,60)
  • Aedifica + 114,80 (114,10)
  • Ageas + 41,17 (40,65)
  • Aperam + 49,41 (49,30)
  • arGEN-X + 256,10 (253,20)
  • Cofinimmo + 138,30 (137,00)
  • Colruyt + 41,83 (41,50)
  • Elia + 106,00 (104,80)
  • Galapagos + 45,04 (44,40)
  • GBL + 99,02 (97,76)
  • KBC - 79,12 (79,42)
  • Melexis - 92,60 (92,75)
  • Proximus - 17,08 (17,44)
  • Sofina + 374,20 (367,80)
  • Solvay + 106,05 (104,60)
  • Telenet - 32,54 (32,66)
  • UCB + 99,24 (98,88)
  • Umicore - 50,60 (50,76)
  • WDP + 38,32 (38,00)

Avis des brokers pour Umicore, Ageas et Mithra :

Umicore (-0,3 % à 50,6 euros) a subi plusieurs révisions baissières, suite à la baisse des objectifs pour le résultat opérationnel 2021 annoncée par le groupe : de 62 vers 60 euros chez Berenberg ("acheter"), de 48 vers 46 euros chez Jefferies ("conserver") et de 54 vers 52 euros chez Deutsche Bank ("conserver"). Chez ce dernier courtier, l'analyste souligne que cet ajustement est lié à la récente baisse des métaux précieux, ainsi qu'à un impact plus important qu'attendu de la pénurie de semi-conducteurs sur la production de nouvelles voitures. "Nous avons également intégré une hausse des coûts du transport et des prix pétroliers".

Ageas (+1,3 % à 41,17 euros) a été confirmé à "réduire" chez Kepler Cheuvreux, qui a descendu son objectif de 48,7 vers 42,3 euros. L'analyste ne s'attend pas à des surprises à l'occasion de la prochaine publication des résultats trimestriels, prévue pour le 10 novembre prochain. "L'impact des inondations et de la hausse des taux en Chine ont déjà été mis en avance", souligne l'analyste, qui a également descendu ses attentes bénéficiaires pour 2022.

Mithra (+2,7 % à 19,99 euros) a récemment vu son objectif descendre de 33 vers 32 chez Degroof Petercam, la recommandation étant maintenue à "acheter". Cette baisse est liée au retard pris par le Myring dans son processus de commercialisation aux Etats-Unis, suite à la demande d'informations complémentaires de FDA. "Cette annonce est surprenante, vu que ce moyen de contraception est déjà disponible dans 12 pays".

Sur le même sujet