La cotation d’Evergrande redémarrera jeudi à la Bourse de Hong Kong. Et alors ?

La cotation des actions du groupe immobilier en difficulté permettrait de gérer une cession des actifs immobiliers aux créanciers.

La cotation d’Evergrande redémarrera jeudi à la Bourse de Hong Kong. Et alors ?
©Shutterstock
P.V.C.

La Bourse de Hong Kong redonnera vie ce jeudi aux actions du groupe Immobilier chinois Evergrande, en délicatesse avec ses fournisseurs et ses créanciers, par manque de liquidités. On le sait, depuis la mi-septembre, le groupe qui a fondé sa stratégie de croissance sur de la dette à outrance – plus de 260 milliards de dollars d’encours – est à cours d’argent et doit se débarrasser de filiales dans ses autres secteurs d’activités pour rembourser les emprunts arrivant à échéance et pour relancer les chantiers à l’arrêt. Techniquement, le groupe est en faillite, mais les autorités financières ont assuré la semaine dernière que ce risque théorique était gérable. Tout est question ici de rhétorique, bien sûr, puisque l’État chinois est capable de soutenir le géant en difficultés au travers des banques qu’il contrôle.

Qu’apportera la reprise de la cotation ce jeudi ?

D’abord, la possibilité pour les petits actionnaires de liquider leurs positions pour retrouver une petite partie de leur avoir d’avant la crise. Ensuite, éventuellement, et si un équilibre devait apparaître entre vendeurs et acheteurs, la possibilité pour le groupe de régler une partie de ses soucis immédiats, au travers de propositions de conversion de dettes en actions, ce qui permettrait aux gros créanciers d’Evergrande de devenir de facto propriétaires du parc immobilier existant. On parle de plus d’un million de logements, sans compter les ensembles hybrides de bureaux, espaces commerciaux et habitations.

Une manière pour les banques chinoises dépendant de l’État, de nationaliser en partie l’entreprise cotée.

La cotation d’Evergrande redémarrera jeudi à la Bourse de Hong Kong. Et alors ?
©AFP

Sur le même sujet