Les Bourses européennes clôturent dans le rouge, inquiétées par la Chine et l'inflation

Les Bourses européennes ont terminé la journée de jeudi en baisse, illustrant la difficulté du moment pour les investisseurs à suivre une direction franche sur fond d'inquiétudes liées à la Chine, au ralentissement économique et à l'inflation.

Les Bourses européennes clôturent dans le rouge, inquiétées par la Chine et l'inflation
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Après avoir perdu jusqu'à 1 % jeudi en milieu de matinée, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait remonter lentement jusqu'à confirmer un repli de 0,57 % à 4.197,20 points, avec 12 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a fini en petite baisse de 0,29 %. L'indice phare CAC a perdu 19,44 points à 6.686,17 points au lendemain d'une hausse de 0,54 %.

L'indice Dax de la

Bourse de Francfort

a terminé à -0,32 % à 15 472.56 points, et le FTSE-100 de la

Bourse de Londres

à -0,45 % à 7 190.30 points.

Valeurs de clôture du jeudi 21 octobre 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 48,19 (48,72)
  • Ackermans - 149,20 (150,30)
  • Aedifica + 115,00 (114,90)
  • Ageas - 41,26 (41,44)
  • Aperam - 47,75 (48,72)
  • arGEN-X - 254,20 (254,50)
  • Cofinimmo + 138,70 (138,30)
  • Colruyt + 42,10 (41,67)
  • Elia - 99,60 (107,40)
  • Galapagos - 44,12 (44,24)
  • GBL - 98,48 (98,90)
  • KBC + 80,02 (79,92)
  • Melexis + 94,70 (92,90)
  • Proximus + 17,35 (17,25)
  • Sofina + 374,80 (372,20)
  • Solvay - 103,60 (105,25)
  • Telenet + 33,10 (32,68)
  • UCB - 101,15 (101,45)
  • Umicore - 49,83 (50,66)
  • WDP - 38,32 (38,34)

Avis des brokers pour WDP, Elia et Fagron :

WDP (-0,1 % à 38,32 euros) a vu ses objectifs relevés à deux reprises suite à la publication de ses résultats trimestriels, de 36 vers 38 euros chez Kepler Cheuvreux ("conserver") et de 32 vers 38,5 euros chez KBC Securities ("conserver"). "La croissance reste robuste dans la logistique, avec un taux de vacance locative extrêmement faible", souligne l'analyste de Kepler Cheuvreux. "Le potentiel haussier nous semble toutefois limité au niveau actuel du cours". Il s'attend néanmoins à ce que la direction révise ses objectifs de croissance à long terme au début de l'année prochaine.

Elia (-7,3 % à 99,6 euros) a été descendu d' "acheter" vers "conserver" chez KBC Securities, l'objectif de cours étant ajusté de 109 vers 102 euros. Cette révision est intervenue suite à la décision du régulateur allemand de revoir à la baisse la rentabilité des gestionnaires de réseau à partir de 2024. "Nous ne nous attendions pas à une réduction aussi drastique, et il s'agit clairement d'une mauvaise nouvelle pour la filiale allemande du groupe (50Hertz), et par ricochet pour la rentabilité d'Elia".

Fagron (-0,7 % à 15,49 euros) a récemment vu son objectif de cours ajusté de 18,5 vers 17,5 euros chez ING, la recommandation étant maintenue à "conserver". L'analyste a ajusté à la baisse ses attentes pour la croissance du résultat opérationnel pour l'Europe et l'Amérique du Nord. "Nous sommes également inquiets quant à une pression concurrentielle accrue sur le Benelux après la pandémie".

Sur le même sujet