Tesla pèse plus de 1 000 milliards de dollars en Bourse, la fortune d'Elon Musk grimpe à près de 300 milliards

Une (très) grosse commande passée par le loueur américain de véhicules Hertz a fait flamber le cours de l’action.

PVC

Après des résultats trimestriels qui ont conforté les actionnaires du constructeur américain de véhicules électriques Tesla la semaine passée, c’est au tour d’une commande de grande ampleur de doper la valorisation boursière de l’entreprise. Lundi soir, bondissant de plus de 12 %, l’action Tesla devait dépasser le cap des 1 000 dollars, et propulser la capitalisation boursière du groupe au-delà des 1 000 milliards de dollars. Une valorisation exceptionnelle qui amène Tesla à rentrer dans le club des géants de la Bourse aux États-Unis, derrière Google, Apple, Amazon ou Microsoft. Mais surtout, Tesla pèse pratiquement 12 fois plus lourd en Bourse que son concurrent américain General Motors. Le groupe qui produit aussi des panneaux solaires, des batteries domestiques et qui exploite un réseau international de bornes de recharge, a officialisé lundi la commande émanant du loueur de voitures Hertz, portant sur 100 000 voitures Tesla.

Tesla pèse plus de 1 000 milliards de dollars en Bourse, la fortune d'Elon Musk grimpe à près de 300 milliards
©AFP

Pour rappel, sur le trimestre écoulé, le constructeur a affiché un chiffre record de ventes portant sur 241 300 unités, pour l’essentiel, les plus petits véhicules de la dernière génération. Il s’agit donc d’une commande très importante, et qui consacre les qualités des véhicules du groupe. Seule difficulté pour Tesla : réussir à adapter son volume de production à une demande qui excède l’offre. Pour le reste, il s’agit d’un contexte idéal du point de vue du constructeur qui peut maintenir des prix élevés alors qu’un de ses composants le plus cher, la batterie, voit son prix de revient baisser d’année en année.

L’homme le plus riche du monde

Enfin, le cerveau de Tesla, Elon Musk, qui possède une part non négligeable du capital de l’entreprise, a vu la valeur de cette participation grimper de 36 milliards de dollars en deux séances. Ce qui lui a permis de s’installer en tête du classement des milliardaires établi par l’agence Bloomberg, bien au-dessus du patron d’Amazon, Jeff Bezos, avec un patrimoine estimé à près de 290 milliards de dollars.

Sur le même sujet