Les Bourses européennes clôturent globalement optimistes, le Bel 20 à +0,62 %

Les Bourses européennes ont presque toutes terminé la journée de ce mardi dans le vert, sauf Londres à -0,19 %.

Les Bourses européennes clôturent globalement optimistes, le Bel 20 à +0,62 %
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Les opérateurs devaient rester prudemment optimistes ce mardi, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles confirmant une avance de 0,62 % à 4.332,92 points. Treize de ses éléments étaient en hausse.

La Bourse de Paris a établi un nouveau record à la clôture à 6.927,03 points, effaçant un sommet de 21 ans après une spectaculaire reprise économique post-Covid. L'indice vedette CAC 40 a terminé en hausse de 0,49 %, soit 33,74 points de plus que la veille. Il bat ainsi son record en clôture du 4 septembre 2000 (6.922,33 points). Depuis le début de l'année, il a progressé de 24,78 %.

Le Dax de la Bourse de Francfort affichait +0,94 % à 15 954.45 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres -0,19 % à 7 274.81 points.

Valeurs de clôture du 2 novembre 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • Ackermans + 152,10 (150,50)
  • Aedifica - 114,30 (115,20)
  • Ageas + 42,93 (42,89)
  • Aperam - 51,30 (52,06)
  • arGEN-X + 272,90 (264,50)
  • Cofinimmo - 138,60 (139,00)
  • Colruyt = 42,62 (42,62)
  • Elia - 101,90 (102,10)
  • Galapagos - 46,54 (46,70)
  • GBL + 102,20 (101,35)
  • KBC + 82,36 (82,30)
  • Melexis + 102,60 (100,80)
  • Proximus + 16,25 (16,05)
  • Sofina + 390,80 (383,60)
  • Solvay + 103,60 (103,25)
  • Telenet + 31,38 (31,18)
  • UCB + 104,20 (102,95)
  • Umicore + 49,67 (49,56)
  • WDP + 39,04 (38,86)

Avis des brokers pour Ontex, Proximus, Orange Belgium et Telenet :

Ontex (-3,3 % à 8,02 euros) a subi une vague de révisions baissières durant la séance écoulée, suite à l'annonce de résultats trimestriels décevants marqués par la hausse des cours pour les matières premières et par la baisse de la marge bénéficiaire. Barclays ("neutre") a fait reculer son objectif vers 7,5 euros, contre des reculs vers 8,6 euros chez HSBC ("conserver"), vers 7 euros chez Goldman Sachs ("vendre") et vers 7,2 euros chez Oddo BHF ("sous-performer"). De son côté, Kepler Cheuvreux a fait reculer sa recommandation d'"acheter" vers "conserver", avec un objectif lourdement descendu de 15 vers 9 euros. "Le groupe éprouve des difficultés pour remonter ses bénéfices, de sorte que l'endettement est redevenu une source d'inquiétude". Il s'attend dès lors à une performance boursière décevante durant les prochains trimestres.

Credit Suisse s'est intéressé aux valeurs télécoms belges, et a descendu son objectif sur Proximus (+1,3 % à 16,25 euros) de 17 vers 16 euros avec une recommandation maintenue à "sous-performer". "Le groupe va devoir réaliser d'importants investissements durant les prochaines années, avec un dividende qui pourrait être à risque". Credit Suisse a également descendu son objectif sur Orange Belgium (+0,2 % à 19,5 euros) de 22 vers 20 euros avec un avis fixé à "neutre". "La principale crainte sur le secteur reste l'arrivée potentielle d'un quatrième opérateur mobile". Enfin, Goldman Sachs a confirmé Telenet (+0,6 % à 31,38 euros) a "acheter" avec un objectif ajusté de 50,9 vers 47 euros.

Sur le même sujet