Coup d'arrêt pour Wall Street qui respire après avoir enchaîné les records

Après avoir enchaîné les séances haussières mais aussi les niveaux record, Wall Street reprenait son souffle et ouvrait en recul.

Coup d'arrêt pour Wall Street qui respire après avoir enchaîné les records
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de New York évoluait dans le rouge, faisant une pause après avoir atteint de nouveaux records la veille, le huitième d'affilée pour le S&P 500. A 15H00 GMT, le Dow Jones lâchait 0,34 %, le Nasdaq se repliait de 0,82 % et le S&P 500 abandonnait 0,42 %.

Lundi, les trois indices avaient affiché des records : le Dow Jones avait avancé de 0,29 % à 36 432,22 points, un nouveau pic. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait grappillé 0,07 %, à 15 982,36 points. L'avance avait été limitée à 0,09 % pour le S&P 500 à 4 701,70 points.

La progression des prix à la production (PPI), publiée avant l'ouverture, reste importante comme attendu à + 0,6 % sur un mois en octobre contre 0,5 % en septembre, et à 8,6 % sur un an, maintenant ainsi son niveau le plus élevé depuis que ces données ont commencé à être calculées fin 2010.

L'indice des prix à la consommation (CPI) est attendu mercredi.

Les taux sur les bons du Trésor ont paradoxalement bien réagi, se détendant à 1,44 % contre presque 1,49 % la veille.

"La réponse positive du marché des bons du Trésor est probablement due à la notion persistante que l'inflation est à son pic et qu'elle devrait s'améliorer dans les mois à venir", soulignait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Tesla toujours en eaux troubles

Au rang des valeurs, les titres du conglomérat américain General Electric grimpaient de 6 % à 114 dollars alors que le groupe a annoncé mardi qu'il allait séparer ses activités en trois entreprises différentes, toutes cotées en Bourse et qui seront respectivement spécialisées dans l'aviation, les soins de santé et l'énergie.

Le populaire site de jeux video Roblox bondissait de presque 30 % à 99 dollars après que la compagnie californienne a annoncé lundi après la clôture du marché un bond de 102 % de son chiffre d'affaires trimestriel à 509,3 millions de dollars.

La plateforme, introduite en mars sur le marché boursier, est toutefois toujours en déficit avec une perte de 74 millions de dollars sur le trimestre contre 48,6 millions un an avant. Mais elle a vu augmenter de 31 % le nombre de ses utilisateurs quotidiens qui se monte à 47,3 millions.

Tesla continuait de baisser (-2,69 % à 1 130 dollars) deux jours après que son patron Elon Musk a sondé ses abonnés sur Twitter sur l'opportunité de vendre 10 % de ses parts dans le constructeur automobile, ce qui pourrait lui rapporter plus de 20 milliards de dollars. Son frère Kimbal Musk, membre du conseil d'administration, a cédé lui quelque 88 000 de ses titres.