Le Bel 20 dans le vert alors que les principaux indices européens reculent

Si les Bourses de Paris, Francfort et Londres enregistraient toutes une baisse plus ou moins marquée, Bruxelles se démarquait un réalisant une légère progression.

Le Bel 20 dans le vert alors que les principaux indices européens reculent
©BELGA
La Libre Eco avec AFP

Après avoir enregistré un coup de mou vers la fin de séance, la Bourse de Bruxelles s'est finalement reprise juste avant la clôture. Le Bel 20 regagnait finalement 0,12 % à 4 388,90 points avec neuf de ses éléments en hausse et Melexis (107,00) inchangée. arGEN-X (278,50) était en tête avec un mieux de 1,79 % alors que Galapagos (48,85) était en tête des baisses avec un recul de 1,11 %, Solvay (103,80) et UCB (104,90) cédant 0,67 % et 0,10 %. AB InBev (51,81) et Ageas (42,40) valaient 0,15 % et 0,61 % de moins que lundi, KBC (85,06) gagnant par contre 0,26 %. Aperam (50,78), qui était en tête des hausses en matinée, avait viré de 0,74 % à la baisse.

La Bourse de Paris a terminé en légère baisse de 0,06 %, interrompant une série de huit hausses, mais a battu en séance son record absolu. L'indice vedette CAC 40 a cédé 4,21 points à 7 043,27 points, après être monté dans l'après-midi jusqu'à 7 079,58 points, battant son record de la veille. Lundi, il avait progressé de 0,10 %.

A la Bourse de Francfort, le Dax refluait également de manière modérée (-0,04 %) à 16 040,47 points. Le recul était plus marqué à la Bouse de Londres, où le FTSE-100 perdait 0,36 % à 7 274,04 points.

Valeurs de clôture du mardi 9 novembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 51,81 (51,89)
  • Ackermans - 156,30 (157,30)
  • Aedifica + 115,60 (115,40)
  • Ageas - 42,40 (42,66)
  • Aperam - 50,78 (51,16)
  • arGEN-X + 278,50 (273,60)
  • Cofinimmo + 141,60 (140,60)
  • Colruyt + 42,54 (42,11)
  • Elia + 101,90 (100,70)
  • Galapagos - 48,85 (49,40)
  • GBL - 103,45 (104,05)
  • KBC + 85,06 (84,84)
  • Melexis = 107,00 (107,00)
  • Proximus + 16,68 (16,48)
  • Sofina - 396,00 (396,40)
  • Solvay - 103,80 (104,50)
  • Telenet + 31,74 (31,54)
  • UCB - 104,90 (105,00)
  • Umicore - 49,87 (50,10)
  • WDP + 40,20 (40,00)

L'avis du Broker pour Fagron,Intervest Offices & Warehouses et GBL

Fagron (+0,4% à 14,9 euros) a été confirmé à « acheter » chez Berenberg, qui a toutefois descendu son objectif de 27 vers 25 euros. L'analyste constate que le marché est devenu trop négatif sur le spécialiste des préparations magistrales. "Il est difficile de savoir si les facteurs négatifs seront temporaires ou structurels, notamment au niveau des pressions concurrentielles en Europe. Nous pensons néanmoins que le marché sous-estime le potentiel de croissance dans les autres régions, notamment aux Etats-Unis."

Intervest Offices & Warehouses (+3,9% à 27 euros) a été maintenu à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, l'objectif de cours étant remonté de 26 vers 29 euros suite à la publication des derniers résultats trimestriels. "Nous avons adapté notre modèle afin d'intégrer le bon contrôle des coûts opérationnels, la baisse des frais de financement, et la faiblesse des vacances locatives." Il indique également qu'il existe encore une marge pour relever son objectif vers 31 euros, un signe que le groupe immobilier est "loin d'être cher".

GBL (-0,6% à 103,45 euros) a vu ses objectifs de cours relevés à deux reprises, vers 118 euros chez KBC Securities et vers 115 euros chez Degroof Petercam, les deux courtiers maintenant leur recommandation inchangée à « acheter ». Ces révisions favorables sont la conséquence de la hausse des valorisations pour les participations cotées, à l'issue d'un mois d'octobre qui a été très favorable pour les placements boursiers. "Nous continuons de penser que la décote actuelle reste beaucoup trop élevée", souligne l'analyste de Degroof Petercam.