Deux ans après son lancement, Disney+ voit sa croissance ralentir

Disney+ compte désormais 118 millions d'abonnés dans le monde, soit 2 millions de plus en trois mois, mais la plateforme aux pléthoriques catalogues voit sa conquête des foyers ralentir, au grand dam des investisseurs qui espéraient au moins 125 millions d'utilisateurs payants à ce stade.

Deux ans après son lancement, Disney+ voit sa croissance ralentir
©Shutterstock

Le titre de l'empire du divertissement perdait mercredi plus de 3% à 169 dollars lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse, même si son patron avait prévu ce ralentissement au trimestre précédent.

Le groupe californien a réalisé 18,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires pendant le quatrième trimestre de son exercice décalé, et dégagé 160 millions de bénéfice net.

Ces résultats sont sans comparaison avec ceux d'il y a un an, quand Disney enregistrait une perte nette de plus de 700 millions à cause de la pandémie.

Mais le marché attendait de meilleures performances, alors les parcs d'attraction ont pu rouvrir à la faveur des campagnes de vaccinations.

Quant à sa plateforme de streaming, lancée il y a deux ans, elle a rapidement distancé ses concurrentes, talonnant Netflix, le pionnier du secteur, qui a dépassé les 213 millions d'abonnés.

"Je veux rappeler que nous restons déterminés à atteindre nos buts sur le long-terme", a tenté de rassurer Bob Chapek, le patron de l'entreprise, lors de la conférence téléphonique aux analystes.

"Nous sommes confiants sur le fait que nous sommes sur la bonne trajectoire pour parvenir aux objectifs annoncés l'année dernière, à savoir entre 230 et 260 millions d'abonnés payants à Disney+ dans le monde d'ici la fin de l'année fiscale 2024", a-t-il indiqué.