Euphorie sur les Bourses européennes après les annonces de la BCE, le Bel 20 repasse les 4 150 points

Les principaux indices européens terminaient tous en hausse de plus d'un point de pourcentage après les annonces de la Banque centrale européenne en cours de séance.

La Libre Eco avec AFP
Euphorie sur les Bourses européennes après les annonces de la BCE, le Bel 20 repasse les 4 150 points
©BELGA

Après les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) et quelques dégagements de fin de journée, la tendance restait nettement positive en Europe. Du côté de la Bourse de Bruxelles, le Bel 20 bondissait de 1,14 % à 4 168,98 points avec 15 de ses éléments dans le vert. Aedifica (113,00) et WDP (40,54) se démarquaient par des reculs de 1,48 % et 0,78 %, Galapagos (47,13) et Aperam (45,51) emmenant par contre les hausses avec des gains de 3,94 % et 3,71 % devant AB InBev (52,39), positive de 3,07 %. Colruyt (37,23) récupérait 2,70 % après sa chute de 9,35 % de la veille

La Bourse de Paris a fini en nette hausse de 1,12 %, en conclusion d'une série de réunions très attendues de banques centrales, dont les réponses ont satisfait les investisseurs. L'indice vedette CAC 40 a gagné 77,44 points à 7 005,07 points. La veille, il avait pris 0,47 %. La cote parisienne a maintenu ses gains au fil de la journée, après une ouverture soutenue par les conclusions de la Réserve fédérale américaine, qui a confirmé son virage vers une plus grande attention à la lutte contre l'inflation.

A la Bourse de Francfort, le DAX était lui aussi en forme et s'appréciait de 1,03 % à 15 636,40 points. La Bourse de Londres participait également à la fête, le FTSE-100 avançant de 1,25 % à 7 260,61 points.

Valeurs de clôture du jeudi 16/12 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 52,39 (50,83)
  • Ackermans + 163,30 (160,60)
  • Aedifica - 113,00 (114,70)
  • Ageas + 44,51 (44,09)
  • Aperam + 45,51 (43,88)
  • arGEN-X + 274,00 (268,30)
  • Cofinimmo + 139,00 (138,60)
  • Colruyt + 37,23 (36,25)
  • Elia - 114,50 (115,20)
  • Galapagos + 47,13 (45,35)
  • GBL + 95,64 (95,12)
  • KBC + 74,94 (74,02)
  • Melexis - 100,30 (101,00)
  • Proximus + 16,96 (16,79)
  • Sofina + 434,60 (430,20)
  • Solvay + 98,70 (96,80)
  • Telenet + 30,52 (30,26)
  • UCB - 97,56 (97,58)
  • Umicore + 35,44 (35,31)
  • WDP - 40,54 (40,86)

L'avis du Broker pour CFE, Shurgard et Ontex

CFE (+3,7% à 111,8 euros) a été relevé de « conserver » vers « acheter » chez Berenberg, l'objectif étant propulsé de 100 vers 130 euros. "La cotation séparée de DEME va permettre de rendre plus visible la valeur de cette société, et va simplifier la structure actionnariale." Il souligne également l'important contrat récemment décroché par cette société aux Etats-Unis, qui a permis de renforcer un carnet de commandes déjà sur un niveau record en raison des importants investissements consentis dans le développement des énergies renouvelables.

Shurgard (+0,6% à 54,6 euros) a été confirmé à « acheter » chez UBS, qui a relevé son objectif de 54 vers 65 euros. « La demande pour des espaces de stockage reste à un niveau très élevé, et dépasse systématiquement le niveau de l'offre », souligne l'analyste, qui indique également que Shurgard va être un « vainqueur structurel » durant les prochaines années. "Le taux d'occupation tourne actuellement autour de 90% dans l'ensemble des sept pays où le groupe est actif, ce qui devrait se traduire par une hausse des tarifs."

Ontex (+2,2% à 7,02 euros) a été confirmé à « acheter » chez KBC Securities, qui a toutefois descendu son objectif de 14 vers 12 euros. Cette révision est intervenue suite à la tenue de la journée de rencontre avec les investisseurs. "Nous attendons une forte pression sur les résultats de l'année en cours en raison des perturbations sur les chaines d'approvisionnement, avec une baisse attendue du chiffre d'affaires de 1,5% (contre 1% annoncé précédemment)."