Le Bel 20 clôture dans le vert, après de multiples changements d'orientation

Les Bourses européennes ont terminé la journée en hausse ce mercredi.

Le Bel 20 clôture dans le vert, après de multiples changements d'orientation
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Wall Street en hausse mercredi après l'ouverture, les marchés européens pouvaient se montrer un peu plus résistants en fin de journée. Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles terminait ainsi sur une hausse de 0,37 % à 4.241,27 points, avec 14 de ses éléments dans le vert à l'issue d'une séance marquée par de multiples changements d'orientation.

La Bourse de Paris est repassée largement au-dessus des 7.000 points mercredi (+1,24 %), au terme d'une deuxième séance de nette hausse, mais avec des volumes d'échanges réduits. L'indice vedette CAC 40 a avancé de 86,68 points à 7.051,67 points. La veille, il avait progressé de 1,38 %.

Le Dax de la Bourse de Francfort gagnait 0,95 % à 15 593.47 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres prenait 0,61 % à 7 341.66 points.

Valeurs de clôture du mercredi 22/12 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 52,93 (52,99)
  • Ackermans + 164,90 (163,70)
  • Aedifica - 112,70 (113,00)
  • Ageas - 44,37 (44,41)
  • Aperam + 46,19 (45,95)
  • arGEN-X + 309,80 (307,40)
  • Cofinimmo - 137,00 (137,10)
  • Colruyt - 37,21 (37,70)
  • Elia + 116,30 (116,10)
  • Galapagos + 48,86 (48,78)
  • GBL + 96,60 (96,26)
  • KBC + 74,00 (73,26)
  • Melexis + 102,30 (101,80)
  • Proximus - 17,40 (17,53)
  • Sofina + 424,20 (422,60)
  • Solvay + 100,00 (99,24)
  • Telenet + 30,80 (30,72)
  • UCB + 99,46 (98,72)
  • Umicore + 35,44 (35,43)
  • WDP + 40,34 (40,28)

Avis des brokers pour Barco, Umicore et Telenet :

Barco (-9,07 % à 17,44 euros) a vu ses objectifs abaissés à deux reprises, suite à l'annonce d'une alerte sur les résultats pour 2021, causée par les problèmes d'approvisionnement dans la chaîne logistique : de 24,5 vers 22 euros tant chez Kepler Cheuvreux que chez Degroof Petercam, les deux courtiers confirmant leur avis "acheter" sur le titre. Ils restent convaincus du caractère temporaire des perturbations, avec des attentes à long terme qui sont restées globalement inchangées. "Pour les six prochains mois, nous ne voyons néanmoins que peu d'éléments susceptibles de soutenir le cours", estime Kepler Cheuvreux.

Umicore (+0,03 % à 35,44 euros) a récemment été relevé de "pondération en ligne" vers "surpondérer" chez Barclays Capital, avec un objectif grimpant vers 10 euros dans le cadre de la publication d'un rapport sur le secteur postal européen. L'analyste préfère désormais le groupe belge à son concurrent néerlandais (PostNL) en raison du potentiel de croissance dans la livraison de colis, en particulier au niveau international suite aux rachats de Radial et d'Active Ants.

Telenet (+0,26% à 30,80 euros) a été descendu d'"acheter" vers "conserver" chez Deutsche Bank, l'objectif reculant de 55 vers 42 euros. L'analyste souligne l'excellente performance opérationnelle durant les 12 derniers mois, qui a permis un retour de la croissance au niveau du chiffre d'affaires. "L'incertitude entourant l'accord avec Fluvius, notamment concernant la hausse des investissements futurs, va toutefois continuer de peser sur le cours jusqu'au printemps 2022".

Sur le même sujet