L'oeil du marché : Les investisseurs surveillent de près l'évolution du variant Omicron

Dans un contexte de craintes plutôt apaisées sur le variant Omicron, les Bourses européennes ouvrent en timide hausse.

L'oeil du marché : Les investisseurs surveillent de près l'évolution du variant Omicron
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,29 %, poursuivant la tendance observée depuis deux jours, dans un contexte de craintes plutôt apaisées sur le variant Omicron. Vers 9H15, l'indice CAC 40 avançait de 7,95 points à 7 059,62 points au lendemain d'un gain de 1,24 %. C'est la dernière séance complète avant Noël à Paris : vendredi, le marché fermera à 14H05.

Les investisseurs surveillent de près l'évolution du variant Omicron qui se propage rapidement et fait s'envoler le nombre de cas de Covid-19.

Deux études menées au Royaume-Uni montrent toutefois que les infections dues à cette souche sont moins susceptibles de provoquer des hospitalisations, par comparaison avec le variant Delta. Des études préliminaires saluées par les experts qui appellent tout de même à la prudence, compte tenu du taux de transmission élevé qui pourrait résulter en davantage de cas graves.

Ces informations ont été bien reçues sur les marchés financiers mercredi.

Jeudi, AstraZeneca a de son côté annoncé qu'une troisième dose de son vaccin augmentait "significativement" les anticorps contre Omicron.

Les gouvernements restent cependant très prudents face au nouveau variant. En Chine, qui mène une stratégie "zéro Covid", les 13 millions d'habitants de la ville de Xi'an ont débuté un confinement strict et de nouvelles restrictions commencent à s'appliquer en Europe: retour du masque à l'extérieur en Espagne, télétravail privilégié en Suède, fermeture des salles de spectacle en Belgique...

Quelques publications macroéconomiques pourraient animer le marché, principalement aux États-Unis avec les commandes de biens durables, la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan, les ventes de logements neufs ou les chiffres hebdomadaires du chômage.

À 9H30 (8H30 GMT), la Bourse de Bruxelles voyait également son Bel 20 augmenter légèrement de 0,08 %, à 4 244,66 points, suivi par le FTSE-100 de la Bourse de Londres qui montait de 0,04 %, à 7 344,28 points. La Bourse de Francfort, quant à elle, prenait la tête des trois Bourses, avec une hausse de 0,37 % de son DAX, à 15 650,71 points.