Le Bel 20 de nouveau dans le rouge alors que les autres Bourses européennes terminent en positif

Si les principaux marchés européens terminaient la séance dans le vert, la Bourse de Bruxelles enregistrait en revanche une nouvelle séance baissière.

Le Bel 20 de nouveau dans le rouge alors que les autres Bourses européennes terminent en positif
©BELGA
La Libre Eco avec AFP

Alors que ses voisines remontaient la pente, la Bourse de Bruxelles terminait dans le rouge, le Bel 20 reculant de 0,17 % à 4 264,18 points, avec 10 de ses éléments en négatif. Parallèlement à la chute de Ageas (48,32) qui chutait de 3,2 % à 47,87 euros avant de ramener ce recul à 2,29 %, Sofina (399,00) et Colruyt (37,32) abandonnaient 1,43 % et 1,63 %. Aperam (53,94) et KBC (82,20) soutenaient par contre le Bel 20 en gagnant 4,13 % et 1,66 % alors que AB InBev (56,47) cédait 0,30 %.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,75 %, laissant de côté les craintes d'un durcissement trop pénalisant de la politique monétaire alors que l'inflation américaine est ressortie forte mais conforme aux attentes. L'indice vedette CAC 40 a progressé de 53,81 points à 7 237,19 points. La veille, il avait gagné 0,95 %.

A la Bourse de Francfort, le DAX s'appréciait de 0,43 % pour repasser à 16 010,32 points. A la Bourse de Londres, le FTSE-100 avançait de 0,81 % à 7 551,72 points.

Valeurs de clôture du 12/01 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 56,47 (56,64)
  • Ackermans + 176,60 (174,30)
  • Aedifica + 112,00 (111,90)
  • Ageas - 48,32 (49,45)
  • Aperam + 53,94 (51,80)
  • arGEN-X - 262,60 (265,80)
  • Cofinimmo + 139,30 (139,00)
  • Colruyt - 37,32 (37,94)
  • Elia + 111,30 (110,70)
  • Galapagos + 46,18 (45,75)
  • GBL + 98,46 (97,82)
  • KBC + 82,20 (80,86)
  • Melexis + 101,90 (101,10)
  • Proximus - 17,39 (17,50)
  • Sofina - 399,00 (404,80)
  • Solvay - 106,65 (107,45)
  • Telenet - 33,30 (33,50)
  • UCB - 92,70 (93,86)
  • Umicore - 34,63 (35,20)
  • WDP + 39,50 (38,96)

L'avis du Broker pour Bois Sauvage, Telenet, Proximus et Aedifica

Bois Sauvage (-0,9 % à 339 euros) a été descendu d'« acheter » vers « neutre » chez Degroof Petercam, l'objectif reculant de 461 vers 357 euros. L'analyste souligne que la décote a fortement augmenté depuis l'annonce de la vente de la participation dans Recticel à l'autrichien Greiner. "Nous pensons que cette opération risque d'avoir entaché la réputation du holding en tant qu'actionnaire. La confiance des investisseurs a également été affectée, et il existe désormais une chance que la hausse de la décote se maintienne sur un niveau élevé, du moins à court terme."

Bank of America a descendu les objectifs de 42,7 vers 40 euros chez Telenet (-0,6 % à 33,3 euros) et de 14,7 vers 14 euros chez Proximus(-0,7 % à 17,39 euros). "Nous pensons qu'une consolidation doit être attendue au niveau du secteur", afin de pouvoir notamment financer les importants plans d'investissements tout en maintenant l'endettement sous contrôle. Les avis ont été maintenus à « acheter » pour Telenet, et à « vendre » pour Proximus. "Nous pensons qu'il existe toujours une chance pour que Liberty Global lance une offre sur le reste des actions Telenet."

Aedifica

(+0,1% à 112 euros) a été confirmé à « acheter » chez Berenberg, qui a remonté son objectif de 127 vers 130 euros. Cette révision prend notamment en compte la récente entrée sur le marché espagnol.

"Nous avons ajusté nos attentes bénéficiaires à long terme. Au vu des importants investissements réalisés en 2021, la tendance devrait rester soutenue pour le résultat net"

, souligne l’analyste.