Tirés par la hausse du baril de pétrole, les prix de l'essence et du mazout de chauffage vont encore grimper en Belgique

Les prix du pétrole brut augmentent à nouveau ce lundi.

La Libre Eco avec Belga
Tirés par la hausse du baril de pétrole, les prix de l'essence et du mazout de chauffage vont encore grimper en Belgique
©Shutterstock

Le prix d'un baril de brut Brent de la mer du Nord atteint 86,42 dollars soit 36 centimes de plus que vendredi. Le prix d'un baril de brut américain WTI passe à 84,39 dollars soit 57 centimes de plus. Le prix du pétrole a déjà augmenté de plus de 10 % cette année. Les négociants n'excluent pas que la barre des 100 dollars sera atteinte. La demande en pétrole reste robuste car le variant omicron ne semble pas autant peser sur l'économie qu'attendu. Par ailleurs, certains pays comme la Libye sont confrontés à des problèmes de production.


La hausse se généralise

Par effet de ricochet, le prix de l'essence et du mazout de chauffage augmenteront légèrement à partir de mardi en Belgique. Pour un litre d'essence 95 (E10), il faudra débourser au maximum 1,7320 euro soit une hausse de 3,4 centimes. Le prix du litre de l'essence 98 (E5) vaudra 1,83 euro au maximum soit une hausse de 1,9 centime, indique lundi le SPF Economie. Le mazout de chauffage 50S augmente également. Pour une commande de plus de 2 000 litres, le prix atteindra 0,8105 euro le litre (+1 centime). Pour une commande inférieure à 2 000 litres, le prix sera de 0,8410 euro le litre (+1 centime) et enfin le litre à la pompe coûtera 0,9430 euro soit une hausse de 1,1 centime.