Les Bourses européennes clôturent en légère hausse, inquiètes face à l'inflation

Les Bourses européennes finissent dans le vert, clôturant chacune une séance sans tendance marquée. Si le Bel 20 clôturait de justesse en hausse de 0,18 %, le CAC 40 le devançait de peu (+0,30 %).

Les Bourses européennes clôturent en légère hausse, inquiètes face à l'inflation
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

À la Bourse de Bruxelles, le Bel 20 et ses voisins européens devaient hésiter à la mi-journée avant de montrer davantage de soutien grâce notamment à l'ouverture en hausse de Wall Street. Notre indice de référence restait toutefois à la traîne en confirmant de justesse une hausse de 0,18 %, à 4 218,48 points avec 8 de ses éléments dans le vert, Colruyt (36,79) étant stationnaire. Il bénéficiait du soutien de Galapagos (49,99) qui rebondissait de 4,28 %, arGEN-X (254,60) et Solvay (110,50) s'appréciant de 1,03 et 0,91 % alors qu'UCB (91,38) reperdait 0,15 %. KBC (79,86) reculait de même de 0,62 % tandis qu'Ageas (44,74) et AB InBev (58,57) gagnaient 2,24 et 0,12 %. Elia (115,60) valait 2,03 % de plus que la veille tandis qu'Ackermans (175,00) et Sofina (370,80) abandonnaient 1,69 et 1,49 %. Aperam (55,64) et Umicore (35,14) étaient positives de 1,61 et 2,81 %, Cofinimmo (137,50) reculant pour sa part de 1,65 %. Proximus (17,33) et Telenet (33,66) reperdaient 0,89 et 1,46 %, Orange Belgium (19,56) cédant par ailleurs 0,20 % tandis que bpost (7,43) remontait d'autant.

La Bourse de Paris a fini en petite hausse (+0,30 %), soutenue par une accalmie sur le marché obligataire, mais les incertitudes concernant l'inflation demeurent. L'indice CAC 40 a gagné 21,18 points à 7 194,16 points après une hausse de 0,55 % mercredi.

Valeurs de clôture du jeudi 20/01 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 58,57 (58,50)
  • Ackermans - 175,00 (178,00)
  • Aedifica - 110,20 (111,10)
  • Ageas + 44,74 (43,76)
  • Aperam + 55,64 (54,76)
  • arGEN-X + 254,60 (252,00)
  • Cofinimmo - 137,50 (139,80)
  • Colruyt = 36,79 (36,79)
  • Elia + 115,60 (113,30)
  • Galapagos + 49,99 (47,94)
  • GBL - 96,94 (97,74)
  • KBC - 79,86 (80,36)
  • Melexis - 98,05 (98,85)
  • Proximus - 17,33 (17,49)
  • Sofina - 370,80 (376,40)
  • Solvay + 110,50 (109,50)
  • Telenet - 33,66 (34,16)
  • UCB - 91,38 (91,52)
  • Umicore + 35,14 (34,18)
  • WDP - 38,16 (38,48)

L'avis du Broker sur AB Inbev, Lotus Bakeries et GBL :

AB Inbev (+0,12 % à 58,570 euros) a été confirmé à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l'objectif étant descendu de 77 vers 75,5 euros. L'analyste souligne que le brasseur n'est pas en position favorable face aux défis de la prochaine décennie dans le domaine de la durabilité. "Le groupe doit accélérer sa transition visant à diminuer ses émissions en CO2, ce qui se traduira par une pression sur la marge bénéficiaire". Il constate également qu'AB Inbev est également en retard en termes de gouvernance d'entreprise, avec un nombre relativement faible d'administrateurs indépendants et de femmes au conseil d'administration.

Lotus Bakeries (+2,01 % à 5 570,000 euros) a été maintenu à "acheter" chez Berenberg, avec un objectif grimpant de 6000 vers 6600 euros. L'analyste estime que la valorisation élevée du producteur de biscuits se justifie au vu de la forte trajectoire de croissance. "Nous pensons qu'elle devrait s'avérer soutenable durant les prochaines années, et nous attendons une croissance annuelle du bénéfice par action supérieure de 10 % pour les trois prochains exercices".

GBL (-0,82 % à 96,940 euros) a vu son objectif descendre de 118 vers 114 euros chez Bank of America, qui a maintenu sa recommandation à "acheter". Cette révision est la conséquence de la baisse des cours pour certaines des participations cotées, une proportion du portefeuille qui devrait progressivement diminuer avec la stratégie mise en place pour les prochaines années. L'analyste souligne que le holding cote actuellement avec une décote importante (d'environ 31 %) par rapport à sa valeur d'inventaire.

Sur le même sujet