Près de 1 750 milliards de pertes en Bourse : pourquoi certains membres des Gafam décrochent depuis début 2022

L’épisode Netflix et la Fed ont glacé les spectateurs de l’activité boursière.

Les craintes d’un conflit en Ukraine ajoutées à celle d’un geste fort de la Réserve fédérale américaine (Fed) en matière de politique monétaire au terme de l’allocution de son président, Jerome Powell, ont conforté lundi le mouvement de prises de bénéfices en cours sur le Nasdaq.
Les craintes d’un conflit en Ukraine ajoutées à celle d’un geste fort de la Réserve fédérale américaine (Fed) en matière de politique monétaire au terme de l’allocution de son président, Jerome Powell, ont conforté lundi le mouvement de prises de bénéfices en cours sur le Nasdaq. ©AP
Van Campenhout Patrick
Il y a quelques jours, la publication des résultats, mais surtout des perspectives, de Netflix, ont provoqué un petit séisme boursier sur le Nasdaq, ce marché dédié aux valeurs technologiques. La prudence des estimations du groupe de streaming vidéo a provoqué une correction d’importance sur le titre, et dans la foulée, une certaine défiance envers les poids lourds de ce marché. Les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité