La remontée se poursuit pour les Bourses européennes et le Bel 20, qui repasse au-dessus des 4 100 points

Les marchés européens, après une déconvenue collective, continuaient de rattraper leurs pertes. A Bruxelles, le Bel 20 était tiré par le bond gigantesque de Galapagos.

La remontée se poursuit pour les Bourses européennes et le Bel 20, qui repasse au-dessus des 4 100 points
©BELGA
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Bruxelles poursuivit sa reconquête, le Bel 20 s'appréciant de 0,62 % à 4 105,45 points, avec 14 de ses éléments dans le vert. Dans le sillage de Galapagos (57,30) qui s'envolait de 22,29 % à la suite de l'arrivée d'un nouveau dirigeant, grand spécialiste du secteur pharma, on retrouvait Proximus (18,47) qui se distinguait également par une hausse de 3,19 % tandis que Telenet (34,66) gagnait 0,29 %, Orange Belgium (19,30) s'appréciant par ailleurs de 0,42 % alors que Bpost (6,66) perdait toujours 6 % après une chute de 10 % due à une appréciation revue à la baisse.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,60 %, profitant d'indicateurs américains pour confirmer son rebond malgré un changement de cap monétaire confirmé par la Réserve fédérale américaine mercredi. L'indice vedette CAC 40 a gagné 41,84 points à 7 023,80 points après avoir commencé la journée bien ancrée en territoire négatif.

La Bourse de Francfort continuait sur sa bonne lancée, le DAX avançant de 0,42 % à 15 524,27 points. Même dynamique à la Bourse de Londres, où le FTSE-100 engrangeait 1,13 % à 7 554,31 points.

Valeurs de clôture du jeudi 27/01 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 57,86 (57,00)
  • Ackermans + 171,70 (171,60)
  • Aedifica + 106,30 (105,90)
  • Ageas + 43,33 (43,30)
  • Aperam + 51,38 (50,70)
  • arGEN-X - 233,00 (233,20)
  • Cofinimmo - 131,00 (131,70)
  • Colruyt + 36,58 (36,29)
  • Elia + 119,20 (118,70)
  • Galapagos + 57,30 (46,85)
  • GBL + 94,56 (94,44)
  • KBC - 78,36 (79,10)
  • Melexis + 93,00 (92,50)
  • Proximus + 18,47 (17,90)
  • Sofina - 349,80 (351,20)
  • Solvay + 108,80 (107,65)
  • Telenet + 34,66 (34,56)
  • UCB + 87,72 (87,20)
  • Umicore - 33,36 (33,60)
  • WDP + 37,78 (37,58)

L'avis du Broker pour bpost, Galapagos, GIMV

bpost(-6,00 % à 6,66 euros) a subi deux baisses de recommandations, d'« acheter » vers « conserver » chez Jefferies (objectif descendu vers 7,5 euros) et d'« acheter » vers « neutre » chez UBS (objectif descendu vers 7,35 euros). Après avoir fortement profité de la hausse des livraisons de colis postaux durant la crise sanitaire, les analystes s'attendent à un exercice 2022 plus délicat à négocier. Ils tablent également sur une augmentation de la concurrence, notamment en provenance d'Amazon. "Enfin, l'inflation des salaires va également toucher la rentabilité opérationnelle des groupes postaux", indique encore Jefferies, "une baisse qui ne pourra être que partiellement compensée par les mesures qui seront prises par la nouvelle direction."

Galapagos(+22,29 % à 57,30 euros) a été relevé de « conserver » vers « acheter » chez Citi Research, l'objectif étant relevé de 51 vers 61 euros. "Le groupe sort de deux années très difficiles, et l'action cote 40 % en dessous du niveau des liquidités en portefeuille." Il souligne les baisses des attentes sur le Jyseleca (Filgotinib) et sur le pipeline, avec un équilibre des risques qui est désormais plus sain.

GIMV

(+1,72 % à 53,10 euros) a été relevé de « conserver » vers « acheter » chez KBC Securities, l’objectif restant inchangé à 59 euros. Cette révision est intervenue suite à la prise d’une participation majoritaire dans le groupe GSDI.

"La croissance du portefeuille se poursuit, la valorisation reste très conservatrice, et la charge de la dette est limitée."

Sur le même sujet