"Il faut arrêter d’amalgamer le blanchiment d’argent et les délits financiers aux cryptoactifs" : bit4you envisage de s'inscrire auprès de la FSMA

A la suite de l'adoption de la loi anti-blanchiment par les pouvoirs publics, la plateforme belge d'échange de cryptomonnaies bit4you souhaite s'inscrire officiellement auprès du gendarme belge des marchés financiers.

Lancée en 2018, bit4you est la première plateforme de transactions en cryptomonnaies opérant au niveau européen à partir de la Belgique.
Lancée en 2018, bit4you est la première plateforme de transactions en cryptomonnaies opérant au niveau européen à partir de la Belgique. ©Shutterstock
La Libre Eco

bit4you, la plateforme belge d'échange de cryptomonnaies, envisage de s'inscrire auprès de la FSMA, le gendarme belge des marchés financiers. Cette décision survient à la suite d'un changement de législation survenu récemment chez nous.

"Le 27 janvier 2022, le projet de loi modifiant la loi du 18 septembre 2017 relative à la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme et à l'utilisation des espèces (appelée 'loi anti-blanchiment'), visant à encadrer les prestataires de services dans le domaine des cryptoactifs, a été adopté par la Chambre des Représentants. bit4you a immédiatement manifesté son intérêt de déposer une demande d'inscription auprès de l'Autorité des Services et des Marchés Financiers (FSMA)", informe-t-elle par voie de communiqué.

"Arrêter les amalgames"

Ce projet de loi, émanant du ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V), amène de nouvelles dispositions en ce qui concerne le statut et le contrôle des prestataires de services liés aux cryptomonnaies : plateformes d'échange, dépositaires, prestataires de portefeuilles de conservation (wallets), distributeurs automatiques de cryptomonnaies, etc.

"Nous avons toujours été en faveur d'une telle réglementation, qui permettra désormais de distinguer les prestataires sérieux des autres. Cela renforcera notre réputation, particulièrement aujourd'hui alors que nous nous apprêtons à nous développer au-delà de la Belgique. Une activité de plateforme d'échange de cryptomonnaies telle que la nôtre est parfaitement légale et transparente. Il est grand temps d'arrêter d'amalgamer le blanchiment d'argent et autres délits financiers aux cryptoactifs en général", commentait Marc Toledo, directeur financier de bit4you.

Sur le même sujet