Le pétrole bat des records, les rendements obligataires explosent... et les marchés boursiers restent de marbre

Les marchés anticipent assez clairement une augmentation des tensions inflationnistes pour les prochains mois.

Alors que les marchés ont rapidement digéré les résultats du premier tour de l’élection française, l’actualité sur le front ukrainien ne semble pas devoir connaître d’apaisement à court terme.
Alors que les marchés ont rapidement digéré les résultats du premier tour de l’élection française, l’actualité sur le front ukrainien ne semble pas devoir connaître d’apaisement à court terme. ©Shutterstock
Georges Séverin
Les principaux indices boursiers ont évolué avec peu de conviction durant la semaine écoulée. A Bruxelles, le Bel 20 a ainsi alterné de faibles reculs (lundi et mardi) avec des faibles progressions (mercredi et jeudi), pour terminer sur un bilan hebdomadaire (raccourci...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet