L'euphorie gagne les Bourses européennes, le Bel 20 repasse au-dessus des 4 250 points

Après une séance difficile, les marchés européens effaçaient leurs pertes de la veille et redressaient solidement la barre.

L'euphorie gagne les Bourses européennes, le Bel 20 repasse au-dessus des 4 250 points
©BELGA
La Libre Eco avec G.Se.

A l'instar de ses voisines européennes, la Bourse de Bruxelles était en verve, le Bel 20 sautant de 1,13 % à 4 257,66 points, avec 17 de ses éléments dans le vert, Cofinimmo étant stationnaire. La remontée était freinée par UCB qui abandonnait 3,47 %. Galapagos (59,40) concédait également 0,13 % alors que le marché était toujours emmené par AB InBev (56,99) et KBC (65,62) qui bondissaient de 4,42 et 2,53 %, Ageas (47,99) gagnant 1,87 %. WDP (40,88) et VGP (241,50) valaient de même 1,54 et 1,68 % de plus que la veille tandis que D'Ieteren (153,10) progressait de 2,41 %, Aperam (38,13) et Umicore (38,96) de 1,84 et 1,30 %, Ackermans (167,70) et GBL (94,88) de 1,39 et 1,13 %.

Du côté de la Bourse de Francfort, le DAX rebondissait solidement de 1,47 %, à 14 362.03 points. Même enthousiasme à la Bourse de Paris, le CAC 40 grimpant de 1,47 % à 6 624,91 points. La Bourse de Londres se montrait plus mesurée, le FTSE-100 s'appréciant tout de même de 0,37 %.

Valeurs de clôture du mercredi 20/04 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 56,99 (54,58)
  • Ackermans + 167,70 (165,40)
  • Aedifica + 115,60 (114,90)
  • Ageas + 47,99 (47,11)
  • Aperam + 38,13 (37,44)
  • arGEN-X + 298,60 (297,80)
  • Cofinimmo = 132,70 (132,70)
  • Colruyt + 35,04 (34,94)
  • D'Ieteren + 153,10 (149,50)
  • Elia + 155,40 (154,00)
  • Galapagos - 59,40 (59,48)
  • GBL + 94,88 (93,82)
  • KBC + 65,62 (64,00)
  • Proximus + 17,44 (17,25)
  • Sofina + 318,60 (314,40)
  • Solvay + 89,32 (88,06)
  • UCB - 111,30 (115,30)
  • Umicore + 38,96 (38,46)
  • VGP + 241,50 (237,50)
  • WDP + 40,88 (40,26)

L'avis du Broker pour Agfa-Gevaert, bpost et Econocom

Agfa-Gevaert (+6,58 % à 4,13 euros) a été confirmé à "accumuler" chez KBC Securities, l'objectif étant relevé de 4 vers 4,40 euros. Cette révision est intervenue suite à l'annonce de l'acquisition d'Inca Digital Printers. "Même si aucun détail financier n'a été divulgué sur cette opération, nous sommes positifs quant au processus de transformation dans lequel le groupe s'est engagé. L'ajout d'Inca Digital Printers va permettre d'accélérer le rythme de croissance".

bpost (-1,18 % à 5,85 euros) a vu son objectif grimper de 5,8 vers 7,35 euros chez UBS, la recommandation étant maintenue à "neutre". L'analyste estime que les objectifs de la direction au niveau du résultat opérationnel pourraient être menacés par la hausse de l'inflation et par le ralentissement économique. "Nous attendons une pression significative tant sur le chiffre d'affaires que sur les marges bénéficiaires, et nous avons également descendu nos attentes bénéficiaires pour 2023 et 2024 en raison de la hausse structurelle des salaires".

Econocom (+6,86 % à 3,66 euros) a été maintenu à "conserver" chez Kepler Cheuvreux, qui a relevé son objectif de 3,35 vers 3,45 euros afin de prendre notamment en compte les rachats d'actions propres. L'analyste estime que les derniers résultats trimestriels n'ont pas permis de lever les incertitudes, et que la visibilité sur ses prévisions bénéficiaires est faible. "La direction a promis de fournir davantage d'informations lors des chiffres semestriels, ce qui laisse dans l'intervalle les investisseurs dans le doute et justifie un profil de risque plus élevé pour notre valorisation".

Sur le même sujet