Paris tire les Bourses européennes continentales vers l'avant alors que Londres coince

Dans un marché toujours résolument optimiste, les Bourses européennes continuaient d'engranger les bonnes performances à l'exception de Londres.

La Libre Eco avec AFP
Paris tire les Bourses européennes continentales vers l'avant alors que Londres coince
©AFP

Après s'être rapproché des 4 300 points en gagnant jusqu'à 0,86 % jeudi vers 13 heures, la Bourse de Bruxelles terminait finalement sur une progression de 0,20 %, le Bel 20 atteignant les 4 266,01 points avec 13 de ses éléments en hausse, Solvay (91,94) et Aperam (39,05) en tête avec des mieux de 2,93 et 2,41 %. Elia (149,20) et Umicore (37,78) se démarquaient par contre en chutant de 3,99 et 3,03 % en compagnie de WDP (40,08) et arGEN-X (295,80) qui reculaient de 1,96 et 0,94 %, Ackermans (166,40) et Proximus (17,34) cédant 0,78 et 0,57 %.

La Bourse de Paris a connu une nouvelle séance très positive (+1,36 %), soutenue par des résultats d'entreprises de bonne facture qui ont mis au second plan les thématiques préoccupantes du moment, notamment l'inflation et la politique monétaire. La cote parisienne a gagné 90,19 points à 6 715,10 points, côtoyant ses niveaux d'avant la guerre en Ukraine, au lendemain d'un rebond de 1,38 %.

A la Bourse de Francfort aussi, la tendance restait largement positive. Le DAX avançait de 0,98 % à 14 502,41 points. C'était toutefois légèrement dans le rouge (-0,02 %) que la Bourse de Londres clôturait la séance, le FTSE-100 s'affichant à 7 627,95 points.

Valeurs de clôture du jeudi 21/04 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 57,52 (56,99)
  • Ackermans - 166,40 (167,70)
  • Aedifica + 116,00 (115,60)
  • Ageas + 48,78 (47,99)
  • Aperam + 39,05 (38,13)
  • arGEN-X - 295,80 (298,60)
  • Cofinimmo + 133,60 (132,70)
  • Colruyt - 35,01 (35,04)
  • D'Ieteren + 154,00 (153,10)
  • Elia - 149,20 (155,40)
  • Galapagos + 60,76 (59,40)
  • GBL + 95,38 (94,88)
  • KBC + 66,72 (65,62)
  • Proximus - 17,34 (17,44)
  • Sofina + 320,20 (318,60)
  • Solvay + 91,94 (89,32)
  • UCB + 111,75 (111,30)
  • Umicore - 37,78 (38,96)
  • VGP + 242,50 (241,50)
  • WDP - 40,08 (40,88)

L'avis du Broker pour Barco, Ackermans, CFE et Ontex

Barco (+7,8% à 21,28 euros) a vu les analystes donner des commentaires très positifs, suite à l'annonce d'un excellent premier trimestre et de perspectives solides pour les six premiers mois de l'année. KBC Securities (« accumuler ») a remonté son objectif de 23,5 vers 24,5 euros, tandis que Kepler Cheuvreux (« acheter ») a ajouté Barco à sa liste d'actions préférées, avec un objectif fixé à 23,75 euros. "L'activité s'est redressée dans tous les segments d'activité", souligne KBC Securities.

Ackermans (-0,8% à 166,4 euros) a été abaissé d'« acheter » vers « conserver » chez Kepler Cheuvreux, qui a ajouté son objectif de 185 vers 180 euros. L'analyste a revu les hypothèses de son modèle, afin notamment d'intégrer les conséquences de la séparation de CFE en deux entités distinctes (DEME et CFE Construction & Property). "Cette dernière division sera trop petite par rapport à ses concurrents, ce qui risque de faire pression sur le cours. Au niveau de notre nouvel objectif, le potentiel n'est plus suffisant pour justifier le maintien d'un avis favorable." Dans le même temps, Kepler Cheuvreux a également descendu sa recommandation sur CFE (-0,8% à 128,6 euros) d'« acheter » vers « conserver », avec un objectif fixé à 133 euros.

Ontex (

+2,2% à 6,47 euros) a été maintenu à « neutre » chez Credit Suisse, qui a toutefois réduit lourdement son objectif de 9 vers 6,8 euros. L’analyste a intégré dans son modèle une hausse des coûts ainsi qu’un dollar plus fort, avec pour conséquence un fort recul du résultat opérationnel attendu pour 2022.