"Les crises sont nécessaires à la bonne tenue des marchés sur le long terme"

De 2008 à la crise russo-ukrainienne en passant par la pandémie, les crises sont un passage obligé.

Sur les marchés boursiers, les grandes capitalisations d’hier ne sont pas celles d’aujourd'hui.
Sur les marchés boursiers, les grandes capitalisations d’hier ne sont pas celles d’aujourd'hui. ©Belga Image
On les subit, on a l’impression qu’elles nous appauvrissent et nous affaiblissent, les crises semblent être nos pires ennemies. Or, c’est en période de crise que certains aspects positifs se révèlent....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet