Pourquoi la chute du pétrole pourrait être une bonne nouvelle pour l'inflation

Les matières premières plongent, les marchés boursiers suivent.

Des ouvriers, portant des équipements de protection et livrant de la nourriture, se tiennent à côté de l'accès d'un Hôtel sur le Bund dans un quartier de Shanghai.
La résurgence du Covid-19 en Chine tire les prix du baril de pétrole vers le bas. ©BELGA
Van Campenhout Patrick
Début de semaine chaotique pour les marchés financiers, perturbés une nouvelle fois par la situation de l’économie chinoise, elle-même entravée par les nouveaux confinements forcés liés à la résurgence de l’épidémie de Covid, et par l’attente d’un resserrement plus rapide que prévu des politiques monétaires des grandes banques...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet