Les Bourses européennes clôturent dans le rouge après l'ouverture des marchés américains

Le rebond des Bourses européennes, observé en début de séance mardi, s'est inversé avec l'ouverture des marchés américains, sur la réserve avant la publication d'importants résultats d'entreprises et dans un contexte économique général peu réjouissant.

La Libre Eco avec G. Se.
Les Bourses européennes clôturent dans le rouge après l'ouverture des marchés américains
©Shutterstock

L'ouverture en nette baisse de Wall Street devait repousser le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens dans le rouge, ceux-ci ayant d'abord enregistré un rebond technique. Notre indice de référence devait finalement céder 0,30 % à 4.112,08 points avec 13 de ses éléments en baisse.

En net rebond en milieu de séance, la Bourse de Paris a finalement perdu 0,54 %, la Bourse de Francfort 1,20 %, Milan 0,95 %. Seule la Bourse de Londres (+0,08 %) a résisté. Aux États-Unis, le Dow Jones cédait 1,65 % et le Nasdaq 3,16 % au moment de la clôture européenne.

Valeurs de clôture du 26 avril des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,99 (54,76)
  • Ackermans + 165,10 (164,20)
  • Aedifica - 114,20 (114,30)
  • Ageas - 46,49 (46,57)
  • Aperam - 34,80 (35,43)
  • arGEN-X + 299,00 (293,40)
  • Cofinimmo = 132,20 (132,20)
  • Colruyt - 34,81 (34,98)
  • D'Ieteren - 147,00 (147,70)
  • Elia + 149,80 (149,00)
  • Galapagos - 57,80 (59,28)
  • GBL - 88,80 (90,48)
  • KBC - 63,98 (64,44)
  • Proximus - 16,86 (16,97)
  • Sofina - 288,60 (301,00)
  • Solvay - 87,18 (88,62)
  • UCB - 108,35 (108,50)
  • Umicore - 35,26 (35,69)
  • VGP + 244,00 (241,00)
  • WDP + 38,56 (38,50)

Avis des brokers pour Umicore, Ontex et VGP :

Umicore (-1,2 % à 35,26 euros) a été confirmé à "vendre" chez Crédit Suisse, qui a ajusté son objectif de 33 vers 30 euros. L'analyste maintient une appréciation négative sur les perspectives du groupe. "Nous continuons de penser que le marché reste trop optimiste quant aux perspectives dans les batteries électriques, qui représente 50 % de la valorisation du titre alors qu'elle ne génère que 13 % du résultat opérationnel".

Ontex (+0,7 % à 6,59 euros) a récemment été maintenu à "acheter" chez UBS, avec un objectif descendu de 11,5 vers 10,5 euros. L'analyste souligne avoir apporté des modifications à son modèle de valorisation. "Les activités dans les pays émergents ne feront plus partie des activités centrales du groupe, et vont être vendues". L'analyste s'attend à ce que le groupe annonce une croissance autonome du chiffre d'affaires de 4,2 % pour le premier trimestre, avec une marge opérationnelle en recul suite à la hausse des coûts.

VGP (+1,2 % à 244 euros) a vu son objectif grimper de 270 vers 290 euros chez Degroof Petercam, qui a confirmé son avis à "acheter". "Nous avons fortement relevé nos attentes pour les développements prévus entre 2022 et 2024. Le groupe dispose d'une réserve foncière importante, et nous pensons que le niveau actuel du cours constitue un point d'entrée attractif pour s'exposer sur un groupe de qualité comme VGP". Il souligne que plusieurs facteurs devraient impacter positivement l'action à court terme, notamment la publication des résultats trimestriels le 13 mai prochain.

Sur le même sujet