Le Bel 20 termine une nouvelle fois seul en baisse, à la traîne de ses voisins européens

Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, sauf le Bel 20, ravies par des résultats d'entreprises.

Le Bel 20 termine une nouvelle fois seul en baisse, à la traîne de ses voisins européens
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

En progrès à l'instar de ses voisins européens, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait remonter à 4.143 points vers 13H30 avant de déraper et reculer jusqu'à 4.073 points. Un sursaut final le laissait en baisse de 0,35 %, à 4.092,72 points pour une cinquième baisse consécutive et, à la traine de ses voisins toujours bien orientés. Dix de ses éléments terminaient en baisse.

La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 0,98 % à 6.508,14 points, la Bourse de Londres à +1,13 %, la Bourse de Francfort à +1,35 % et Milan à +0,95 %. Dans la journée, Paris et Francfort avaient dépassé la barre des +2 %, avant qu'une contraction du Produit intérieur brut américain ne freine les indices boursiers.

Valeurs de clôture du 28 avril des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 54,46 (54,83)
  • Ackermans + 169,40 (167,00)
  • Aedifica - 114,60 (114,90)
  • Ageas + 45,84 (45,76)
  • Aperam + 36,28 (35,73)
  • arGEN-X - 271,00 (279,20)
  • Cofinimmo - 130,80 (131,80)
  • Colruyt - 34,89 (35,29
  • D'Ieteren + 155,60 (150,70)
  • Elia + 153,90 (151,90)
  • Galapagos - 55,46 (57,40)
  • GBL + 89,60 (88,30)
  • KBC - 63,80 (64,26)
  • Proximus - 16,09 (16,30)
  • Sofina + 291,20 (289,60)
  • Solvay + 89,16 (87,62)
  • UCB + 110,65 (110,20)
  • Umicore - 36,90 (37,67)
  • VGP + 250,50 (245,00)
  • WDP - 37,78 (38,78)

Avis des brokers pour Melexis, Telenet et KBC :

Melexis (+3,3 % à 80,75 euros) a vu son objectif descendre de 95 vers 80 euros chez Deutsche Bank, la recommandation étant maintenue à "conserver". L'analyste souligne que les résultats des trois premiers mois de 2022 ont été bons, avec une progression du chiffre d'affaires qui devrait se maintenir autour de 9 % durant le deuxième trimestre. "Comme plusieurs de ses concurrents, la direction souligne toutefois la hausse des incertitudes en raison de la crise en Ukraine, des pressions inflationnistes, et des mesures de confinement en Chine".

Telenet (-5,5 % à 27,74 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, qui a toutefois descendu son objectif de 42 vers 38 euros suite à l'annonce d'un résultat opérationnel inférieur aux attentes pour le premier trimestre 2022. "Nous avons intégré le paiement du dividende annuel (1,375 euro) prévu pour la semaine prochaine". A noter que Telenet reste dans la liste d'actions préférées de Degroof Petercam au niveau du Benelux. "La direction a maintenu ses objectifs pour 2022, notamment suite aux hausses de prix annoncées pour juin".

KBC (-0,7 % à 63,8 euros) a été confirmé à "neutre" chez UBS, qui a relevé son objectif de 60 vers 65 euros avant la publication des résultats trimestriels. L'analyste estime que la hausse des taux obligataires (notamment dans les pays d'Europe centrale) va davantage impacter les chiffres que la hausse des coûts opérationnels, avec des revenus d'intérêts qui pourraient progresser plus rapidement que les attentes de la direction.

Sur le même sujet