L’œil du marché : "L'euphorie après la réunion de la banque centrale américaine a été réduite à zéro"

Le marché américain, en net recul, entraînait les Bourses européennes dans sa chute.

La Libre Eco avec AFP
L’œil du marché : "L'euphorie après la réunion de la banque centrale américaine a été réduite à zéro"
©Shutterstock

Les Bourses mondiales restaient dans le rouge, dans le sillage de la chute de Wall Street la veille, les inquiétudes concernant les perspectives mondiales étant de plus en plus vives. Wall Street a enregistré la troisième plus importante perte de points de son histoire, après les deux séances noires des 12 et 16 mars 2020, au début de la pandémie de coronavirus. Le Nasdaq, indice à forte tonalité technologique, a dévissé de 4,99 % tandis que le Dow Jones a abandonné 3,12 % et l'indice élargi S&P 500 3,56 %.

Après s'être réjoui mercredi des commentaires du président de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, qui a écarté un durcissement encore plus marqué de la politique monétaire de l'institution et une hausse de 0,75 point de pourcentage lors de sa prochaine réunion, le marché a retrouvé ses esprits.

"L'euphorie après la réunion de la banque centrale américaine a été réduite à zéro, et ce pour deux raisons: les pressions inflationnistes continuent de se traduire dans les coûts salariaux unitaires et, d'autre part, les données économiques américaines sont plutôt faibles", note Andreas Lipkow, chez Comdirect. Cela pourrait "rendre le scénario de stagflation un peu plus probable et laisser la Réserve fédérale américaine dos au mur", ajoute-t-il.

Par ailleurs, les perspectives de la Banque d'Angleterre (BoE), qui anticipe une année 2023 de récession au Royaume-Uni, ont renforcé l'inquiétude des investisseurs quant à la capacité des banques centrales a réussir un atterrissage en douceur de l'inflation.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 reculait de 0,96 % à 6 307,02 points. La Bourse de Francfort était aussi dans le rouge, le DAX baissant de 0,79 % à 13 792,34 points. La Bourse de Bruxelles enregistrait un recul plus modéré, le Bel 20 lâchant 0,29 % à 4 085,19 points. A mi-chemin entre ces deux tendances, la Bourse de Londres baissait de 0,57 %, le FTSE-100 s'affichant à 7 460,25 points.