Les Bourses européennes au beau fixe, voyant le verre à moitié plein après l'inflation aux Etats-Unis

Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mercredi, voyant le verre à moitié plein après la publication d'un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis en avril, même si celui-ci est plus faible qu'attendu.

Les Bourses européennes au beau fixe, voyant le verre à moitié plein après l'inflation aux Etats-Unis
©Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

Après avoir nettement progressé mercredi jusqu'en début d'après-midi, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait repasser subitement dans le rouge après le basculement d'arGEN-X et la confirmation d'une inflation aux Etats-Unis supérieure aux attentes. A l'instar de ses voisins européens, il devait ensuite repartir franchement à la hausse jusqu'à confirmer un regain de 1,45 % à 3.958,30 points avec 17 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a gagné 2,50 % à 6.269,73 points, la Bourse de Francfort 2,17 %, la Bourse de Londres 1,44 % et Milan 2,84 %, confirmant leur rebond de la veille.

Valeurs de clôture du mercredi 11/05 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 52,77 (51,86)
  • Ackermans + 165,40 (162,70)
  • Aedifica + 109,50 (106,60)
  • Ageas + 44,03 (43,77)
  • Aperam + 35,42 (34,27)
  • arGEN-X - 279,00 (284,40)
  • Cofinimmo + 125,40 (123,00)
  • Colruyt - 34,36 (34,79)
  • D'Ieteren + 148,00 (144,50)
  • Elia + 150,60 (148,50)
  • Galapagos + 54,98 (53,94)
  • GBL + 84,54 (82,56)
  • KBC + 55,12 (53,96)
  • Proximus - 16,30 (16,47)
  • Sofina + 278,40 (275,00)
  • Solvay + 92,86 (92,20)
  • UCB + 102,40 (99,90)
  • Umicore + 40,13 (38,76)
  • VGP + 197,00 (191,40)
  • WDP + 32,08 (31,44)

Avis des brokers pour Telenet, Exmar et GBL :

Telenet (-0,4 % à 24,78 euros) et Proximus (-1 % à 16,3 euros) ont vu leur objectif descendre chez Citi Research suite à la publication d'un rapport sectoriel, respectivement vers 31,5 euros et 14,5 euros. "Nous attendons un climat concurrentiel volatil pour les prochains mois, notamment si l'arrivée d'un quatrième opérateur venait à se confirmer. L'inflation salariale est un autre facteur négatif dans l'environnement actuel". Telenet est confirmé à "acheter", l'analyste estimant que la valorisation du titre est actuellement très attractive. A l'inverse, la note de Proximus reste à "vendre", notamment en raison des incertitudes liées à l'introduction en bourse de sa filiale américaine Telesign.

Exmar (+7,4 % à 4,88 euros) a été relevé de "conserver" vers "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l'objectif étant fixé à 5,85 euros. L'analyste souligne que le cours a fortement corrigé depuis la fin avril, tandis que les prix du gaz naturel et les cours de change ont évolué favorablement. "Ceci nous permet de redevenir plus optimiste sur le dossier". Dans le même temps, il souligne qu'il attend toujours un nouveau contrat pour le Tango FLNG, le navire de liquéfaction du gaz naturel.

GBL (+2,4 % à 84,54 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, l'objectif étant descendu de 108 vers 106 euros suite à la publication de résultats en ligne avec les attentes pour le premier trimestre. "Le rapport annuel est toutefois resté assez vague quant à l'évolution de Sienna IM, le véhicule spécialisé sur les participations non cotées".

Les Bourses européennes au beau fixe, voyant le verre à moitié plein après l'inflation aux Etats-Unis
©D.R.

Sur le même sujet