La Bourse de Londres emmène le recul européen, le Bel 20 reste au-dessus des 3 900 points

La correction observée à Wall Street, et plus particulièrement sur le Nasdaq, se faisait également ressentir sur les marchés européens.

La Libre Eco avec Belga
La Bourse de Londres emmène le recul européen, le Bel 20 reste au-dessus des 3 900 points
©AFP

En cours de séance, la Bourse de Bruxelles a abandonné jusqu'à 2,41% avant de se ressaisir et réduire encore davantage ses pertes à l'instar de Wall Street après son ouverture, le Bel 20 terminant sur un recul de 0,71 % à 3 930,21 points. Quinze de ses éléments restaient affichés en baisse, emmenés par VGP (186,80) et Umicore (38,12) qui chutaient de 5,18 et 5,01 % devant Aperam (34,13), négative de 3,64 %. Ageas (44,09) avait viré de 0,14 % à la hausse, AB InBev (52,29) et KBC (55,06) restant négatives de 0,91 et 0,11 %, celle-ci après avoir après avoir plongé de 5,3 % en matinée après résultats.

A la Bourse de Francfort, le DAX reculait de 0,64 % à 13 739,64 points. La Bourse de Paris enregistrait un recul plus marqué, le CAC 40 perdant 6 206,26 points. C'est finalement la Bourse de Londres qui tombait le plus, le FTSE-100 lâchant 1,56 % à 7 233,34 points.

L'avis du Broker pour Montea, Ageas et Ontex

Montea (-1,9 % à 95,7 euros) a vu sa recommandation grimper de « conserver » vers « accumuler » chez KBC Securities suite à la publication des résultats trimestriels, avec un objectif inchangé à 130 euros. "Le groupe a relevé ses attentes pour l'exercice en cours, et les perspectives de croissance restent favorables même en tenant compte d'un ralentissement économique prononcé sur le continent européen durant les prochains mois. Les problèmes d'approvisionnement renforcent la nécessité d'avoir des solutions de stockage proche des marchés finaux."

Ageas (+0,1 % à 44,09 euros) a été maintenu à « sous-performer » chez le Crédit Suisse, l'objectif étant relevé de 38,5 vers 42,7 euros. L'analyste souligne les résultats trimestriels ressortis au-dessus de ses attentes, avec des objectifs qui ont été maintenus pour l'ensemble de l'année. En dépit du maintien d'une recommandation prudente sur l'assureur belge, l'analyste souligne que plusieurs éléments pourraient soutenir le cours durant les prochains mois, notamment si les mesures de confinement venaient à être levées en Chine.

Ontex (-2,1 % à 7,61 euros) a été descendu d'« acheter » vers « conserver » chez Degroof Petercam, avec un objectif reculant de 9,5 vers 8,5 euros. L'analyste souligne la forte hausse des coûts opérationnels pour le premier trimestre de l'année, qui sont venus tempérer des chiffres ressortis au-dessus des attentes. "Les rumeurs d'un rachat par AIP ont fait progresser fortement le cours, de sorte qu'un avis positif ne se justifie plus."

La Bourse de Londres emmène le recul européen, le Bel 20 reste au-dessus des 3 900 points
©IPM