La Bourse de Bruxelles repasse les 4 000 points, dans le sillage des autres Bourses européennes

Séance résolument positive pour les marchés européens, notamment pour le Bel 20 qui repassait la barre des 4 000 points.

La Libre Eco avec AFP
La Bourse de Bruxelles repasse les 4 000 points, dans le sillage des autres Bourses européennes
©BELGA

La Bourse de Bruxelles a conclu sur une hausse de 1,13 %, à 4 012,77 points, avec 18 de ses éléments dans le vert. KBC (57,60) était en tête avec un bond de 4,92 % devant Aperam (35,64) et Umicore (41,27) qui progressaient de 3,79 et 3,07 %, Solvay (93,06) s'intercalant avec un gain de 3,13 % compte tenu de son détachement de coupon. AB InBev (54,44) et Ageas (44,91) s'appréciaient de 0,67 et 0,94 %, Colruyt (34,18) et GBL (85,80) de 0,86 et 1,11 %, Ackermans (171,80) et D'Ieteren (156,90) de 1,30 et 0,84 %.

La Bourse de Francfort rebondissait de 1,59 %, le DAX atteignant les 14 185,94 points. Même dynamique à la Bourse de Paris, ou le CAC 40 avançait de 1,30 % à 6 430,19 points. Dans une moindre mesure, la Bourse de Londres s'appréciait de 0,72 % avec un FTSE-100 à 7 518,35 points.

Valeurs de clôture du mardi 17/05 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,44 (54,08)
  • Ackermans + 171,80 (169,60)
  • Aedifica - 110,00 (110,70)
  • Ageas + 44,91 (44,49)
  • Aperam + 35,64 (34,34)
  • arGEN-X + 300,30 (299,80)
  • Cofinimmo + 122,50 (121,00)
  • Colruyt + 34,18 (33,89)
  • D'Ieteren + 156,90 (155,60)
  • Elia + 151,40 (150,90)
  • Galapagos - 55,24 (57,12)
  • GBL + 85,80 (84,86)
  • KBC + 57,60 (54,90)
  • Proximus + 16,58 (16,53)
  • Sofina + 281,20 (279,00)
  • Solvay + 93,06 (92,58) ex-cp
  • UCB + 89,00 (88,64)
  • Umicore + 41,27 (40,04)
  • VGP + 187,60 (187,20)
  • WDP + 35,36 (35,34)

L'avis du Broker pour KBC, Galapagos et Euronav

KBC (+4,9% à 57,6 euros) a enregistré deux révisions baissières sur ses objectifs: de 68 vers 62 euros chez Berenberg (« conserver ») et de 79 vers 75 euros cjez Morgan Stanley (« neutre »). Ces révisions s'expliquent par le récent dividende distribué par le banquier. "Même si nous pensons que KBC reste une des banques en Europe, nous constatons que l'inflation sur les coûts opérationnels semble également plus rapide que chez les concurrents", souligne Berenberg. "Notre baisse d'objectif vise à tenir compte d'une hausse des risques liés au ralentissement économique."

Galapagos (-3,3% à 55,24 euros) a enregistré deux révisions positives sur ses objectifs, de 60 vers 65 euros chez JP Morgan Cazenove et de 52 vers 70 euros chez UBS, les deux brokers maintenant leur recommandation à « neutre ». "Nous sommes redevenus prudemment optimistes sur le titre, avant la présentation de son nouveau plan de développement prévue pour le troisième trimestre", souligne UBS. L'analyste souligne attendre des nouvelles sur le pipeline, et estime que le titre ne doit dès lors plus coter en dessous de son niveau de trésorerie.

Euronav (-4,3% à 10,44 euros) a été maintenu à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, qui a relevé son objectif de 12,3 vers 15,9 euros. Si les derniers résultats trimestriels sont ressortis légèrement en dessous des attentes, les actionnaires seront plus particulièrement attentifs aux décisions qui seront prises à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires, notamment au sujet de la fusion proposée avec Frontline.