Les Bourses européennes clôturent avec des rebonds plus ou moins importants

Les Bourses européennes terminent la séance en ordre dispersé, Bruxelles hésitante.

La Libre Eco avec AFP
Les Bourses européennes clôturent avec des rebonds plus ou moins importants
©MAXPPP

La Bourse de Bruxelles clôturait sur une timide hausse, le Bel 20 prenant 0,09 % à 3 857,77 points avec 12 de ses éléments dans le vert, emmenés VGP (192,60) et D'Ieteren (157,00) qui bondissaient de 6,64 et 3,97 % supplémentaires. AB InBev (51,15) avait viré de 0,68 % à la baisse alors que KBC (58,74) et Ageas (43,16) restaient positives de 0,69 et 0,49 %. Cofinimmo (116,80) et Aedifica (103,60) abandonnaient 2,34 et 1,89 %, Colruyt (29,72) et Umicore (40,12) reculant de 1,49 et 3,04 % alors que Aperam (38,89) et GBL (86,52) étaient positives de 1,73 et 1,57 %, Sofina (218,60) et Elia (151,50) s'appréciant de 0,64 et 0,60 %.

A la Bourse de Francfort, le DAX rebondissait de 1,01 % à 14 485,17 points. Même dynamique à la Bourse de Paris, le CAC 40 s'appréciant de 1,27 % à 6 500,44 points. La Bourse de Londres était quant à elle fermée en raison du "Spring Bank Holiday".

Valeurs de clôture du jeudi 02/06 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 51,15 (51,50)
  • Ackermans + 157,30 (156,00)
  • Aedifica - 103,60 (105,60)
  • Ageas + 43,16 (42,95)
  • Aperam + 38,89 (38,23)
  • arGEN-X - 288,80 (289,40)
  • Cofinimmo - 116,80 (119,60)
  • Colruyt - 29,72 (30,17)
  • D'Ieteren + 157,00 (151,00)
  • Elia + 151,50 (150,60)
  • Galapagos + 51,52 (51,14)
  • GBL + 86,52 (85,18)
  • KBC + 58,74 (58,34)
  • Proximus - 15,94 (16,01)
  • Sofina + 218,60 (217,20)
  • Solvay + 92,78 (91,94)
  • UCB - 81,32 (81,98)
  • Umicore - 40,12 (41,38)
  • VGP + 192,60 (180,60)
  • WDP + 33,84 (33,32)

L'avis du Brokers pour CFE, Cofinimmo et Azelis

CFE (+3,6% à 108,4 euros) a vu son objectif de cours grimper de 132 vers 134,5 euros chez KBC Securities, qui a maintenu inchangé son avis « acheter ». L'analyste estime que DEME cotera à 118 euros lorsque le spécialiste du dragage maritime sera coté séparément du reste des activités de CFE d'ici la fin du mois de juin ; tandis que le cours de la nouvelle CFE devrait pour sa part ressortir vers 16,5 euros.

Cofinimmo (-2,3% à 116,8 euros) a été confirmé à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, l'objectif étant abaissé de 138 vers 136 euros. L'analyste a adapté son modèle en raison d'une croissance relativement lente du portefeuille depuis le début 2022. "Nous attendons toutefois une accélération durant le deuxième trimestre ». Il se montre également soulagé que le scandale Orpéa n'ait pas fait tache d'huile vers d'autres acteurs actifs dans les maisons de repos. « Nous avons également intégré une révision négative de la valeur du portefeuille de bureaux."

Azelis

(+1,5% à 23,34 euros) a reçu un premier avis « conserver » de la part de KBC Securities, avec un objectif initialement fixé à 24,3 euros. L’analyste souligne que le groupe fait aujourd’hui partie des principaux distributeurs de produits chimiques au monde, suite à une série d’acquisitions réalisées durant les vingt dernières années. Il table sur une croissance du chiffre d’affaires qui devrait être en mesure de se maintenir entre 4 à 5 % par an jusqu’à la fin de la décennie, et être en mesure de résister lors des phases de ralentissement économique.