La Fed freine durement le crédit pour lutter contre l’inflation

Très attendue par les opérateurs financiers, la Réserve fédérale américaine (Fed) a levé le voile mercredi soir sur la prochaine étape du processus de normalisation de sa politique monétaire - la gestion des taux d’intérêt à court terme.

Van Campenhout Patrick
Jerome Powell
©AP
Si la mission première de la Fed est de veiller à la stabilité des prix, et donc actuellement, de lutter contre l’inflation, on sait que l’institut d’émission est aussi vigilant à l’égard des remous des marchés financiers, influencés par ses décisions. En conséquence, la décision annoncée mercredi soir de remonter de 0,75 % a-t-elle été mûrement réfléchie et abondamment distillée dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité