Le Bel 20 atteint son niveau le plus bas depuis janvier 2021, craignant une récession

Les Bourses européennes ont chuté, atteignant des plus bas en trois mois au lendemain d'un tour de vis de la Banque centrale américaine, le plus fort depuis 1994, les investisseurs craignant des effets dévastateurs pour l'économie mondiale.

La Libre Eco avec AFP
L'indice Bel 20 a chuté de 2,81 % pour atteindre 3 650,77 points, soit son niveau le plus bas depuis janvier de l'année dernière.
L'indice Bel 20 a chuté de 2,81 % pour atteindre 3 650,77 points, soit son niveau le plus bas depuis janvier de l'année dernière. ©Shutterstock

La forte progression enregistrée par la Bourse de Bruxelles mercredi a été anéantie à peine un jour plus tard. L'indice Bel 20 a chuté de 2,81 % pour atteindre 3 650,77 points, soit son niveau le plus bas depuis janvier de l'année dernière. Les investisseurs craignent une récession alors que les banques centrales augmentent amplement les taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation. Sur les vingt actions qui composent l'indice Bel 20, cinq ont perdu plus de 4 % : Solvay (-7,34 % à 82,08 euros), Aperam (-5,57 % à 30,83 euros), Umicore (-4,37 % à 37,60 euros), VGP (-4,30 % à 164,80 euros) et D'Ieteren (-4,20 % à 137,00 euros).

De son côté, la Bourse de Paris voyait son indice CAC 40 diminuer de 2,39 %, à 5 886,24 points.

Par ailleurs, la Bourse de Francfort tombait à 13 038, 49 points, en baisse de 3,31 %, tandis que la Bourse de Londres plongeait de 3,14 %, le FTSE-100 étant à 7 044,98 points.

Valeurs de clôture du jeudi 16 juin des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 49,00 (50,42)
  • Ackermans - 141,80 (144,50)
  • Aedifica - 95,40 (95,60)
  • Ageas - 41,50 (42,60)
  • Aperam - 30,83 (32,65)
  • arGEN-X - 313,20 (325,70)
  • Cofinimmo + 112,80 (112,60)
  • Colruyt + 27,03 (26,90)
  • D'Ieteren - 137,00 (143,00)
  • Elia - 131,20 (133,70)
  • Galapagos - 50,00 (51,94)
  • GBL - 79,48 (81,36)
  • KBC - 54,82 (55,88)
  • Proximus + 15,37 (15,24)
  • Sofina - 194,80 (202,60)
  • Solvay - 82,08 (88,58)
  • UCB - 78,72 (80,38)
  • Umicore - 37,60 (39,32)
  • VGP - 164,80 (172,20)
  • WDP - 30,70 (31,04)

L'avis du Broker sur Colruyt, Greenyard et Biocartis :

Colruyt(+0,5 % à 27,03 euros) a subi une nouvelle batterie de révisions baissières de ses objectifs suite à l'annonce des résultats annuels du distributeur : de 29 vers 25 euros chez Barclays Capital ("sous-pondérer"), de 36 vers 30 euros chez Degroof Petercam ("conserver") et de 45 vers 29 euros chez Kepler Cheuvreux. Chez ce dernier courtier, l'analyste a également descendu son avis d'"acheter" vers "conserver". Les analystes estiment que les pressions à court terme sur la rentabilité vont rester importantes, alors que le groupe ne dispose que de peu de relais de croissance à plus long terme.

Greenyard (-2 % à 8,01 euros) a été maintenu à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif fixé à 12 euros suite à la publication de résultats en ligne avec les attentes, accompagnés d'une confirmation des objectifs pour l'exercice en cours. "Le groupe est parvenu à augmenter sa rentabilité, essentiellement grâce à une meilleure efficacité opérationnelle. Ces résultats sont globalement positifs, et confirment la bonne résistance de l'activité face à des modèles davantage impacté par l'inflation comme ceux de Bonduelle ou Del Monte".

Biocartis (-4,7 % à 1,92 euros) a été confirmé à "acheter" chez KBC Securities, avec un objectif fixé à 7 euros. L'analyste souligne que le groupe vient de franchir plusieurs étapes importantes d'un point de vue commercial, avec l'installation d'un 2000ème appareils et d'un million de cartouches vendues. "Nous continuons de voir du potentiel commercial à long terme pour le système Idylla".